ActualitéBordeauxInvestissementsStartup

[Les infos made in Bordeaux] Héméra, un nouvel accélérateur ; Biznext Bordeaux récompense plusieurs start-up…

[tabs] [tab title= « La première édition de Biznext Bordeaux récompense… »]

BiznextLe 17 décembre 2015 à la cité mondiale de Bordeaux, se déroulait la première édition de la Biznext, durant laquelle 5 experts du numérique sont intervenus sur différents ateliers, l’objectif étant de conseiller les entreprises dans la transformation numérique. Parmi eux, Arnaud Lacan professeur de management au sein de Kedge Business School est intervenu sur le thème «Travailler autrement» en évoquant les impacts du numérique sur le management.

Une centaine de spectateurs ont ensuite pu suivre une keynote sur la transformation numérique des entreprises fut présentée par Nicolas Gaume, aujourd’hui directeur de la division Développeur Expérience de Microsoft France.

En fin de soirée, sept entreprises ont été récompensées : Didier Oudin du groupe Arom pour le prix du Manager de l’année, At Internet pour le prix de la Croissance Internationale, Interaction Healthcare pour le prix de la Nouvelle Economie, TCS pour le prix de la Meilleure Transformation Digitale, Loisirs Enchères pour le prix de la startup de l’année, Céline Godet d’Echoppe pour le prix du Jeune Talent, Poietis pour le prix de l’Innovateur de l’année.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Héméra, le nouvel accélérateur de startups à Bordeaux fait honneur au label French Tech »]

Les cinq dirigeants de ConcoursMania, Azendoo, Alienor Partners et Kasual Business ont levé le voile le 15 décembre sur leur nouveau projet commun : l'accélérateur de projets Héméra.

Particulièrement centré sur les entreprises de la filière numérique, Héméra a pour objectif de soutenir chaque année pas moins de dix start-up prometteuses en leur apportant les conseils et recommandations nécessaires à leur développement. L'accélérateur a prévu d'investir financièrement dans les entreprises sélectionnées et prévoit une levée de fonds courant 2016. Adrien Dulong, Manager chez Héméra, ne manque pas d’expérience dans le domaine numérique : diplômé d’HEC, de l’ECE et de l’Oxford Brookes University dans les NTIC, la création de startups n’a plus de secrets pour lui. Ce bordelais d'origine revient sur sa terre natale pour faire honneur au label French Tech obtenu par la ville de Bordeaux en 2014.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « L’interview du mois: rencontre avec David Nguyen, fondateur de Kweezine »]

Pouvez-vous présenter le concept de Kweezine?

David-NguyenDavid Nguyen: Kweezine est une plateforme collaborative et sociale dédiée à la cuisine. Elle a pour but de permettre aux passionnés de cuisine, amateurs et professionnels, de transmettre leur passion pour la cuisine. Cela consiste à organiser des ateliers de cuisine par thématique : par exemple des ateliers cupcake, ateliers cuisine asiatique… La cuisine est une activité universelle : que l’on soit professionnel ou amateur, nous avons toujours quelque chose à partager à travers la cuisine. Un pâtissier qui veut transmettre sa recette de pâte à choux, un blogueur culinaire qui veut rencontrer ses fans et partager un moment autour de la cuisine, un fan de cuisine asiatique qui veut partager la recette de Boboon.

Comment vous est venue l’idée de créer Kweezine?

Kweezine est né à la suite d’un voyage au Vietnam. J’habitais à Paris à l’époque et je n’ai jamais trouvé de cours de cuisine traditionnelle. Un jour, ma mère a donné des cours de cuisine et j’ai remarqué que les gens ne venaient pas que pour la cuisine mais aussi pour le partage, et poser des questions sur le Vietnam, son pays d’origine. A la fin du cours, les gens prenaient leur billet d’avion pour y aller ! J’ai donc voulu faire en sorte que les gens se rencontrent facilement pour partager un moment convivial. C’est pour cela que nous ne sommes pas en concurrence avec les ateliers de cuisine traditionnels, puisque nous voulons que les gens se rencontrent pour découvrir une personne, une culture et une histoire à travers un atelier de cuisine.

Nous avons lancé le blog fin juin 2015 pour commencer à transmettre nos valeurs et présenter ce que les gens vont pouvoir vivre sur le site à savoir du partage, de la convivialité et des découvertes à travers des articles réalisés par des amateurs et des professionnels sur différents types de cuisine, le tout en racontant une histoire et en présentant une culture.

Notre site internet est prévu pour fin janvier 2016. Il aura deux dimensions: collaborative à travers les ateliers organisés, et sociale puisque chaque membre devra se créer un profil en renseignant ses préférences culinaires pour pouvoir partager des articles ou des recettes avec d’autres membres ayant les mêmes passions.

Pourquoi lancer une campagne de crowfounding?

Avant tout pour que les gens qui sont potentiellement intéressés et prêts à investir relayent le projet. Ce sont nos premiers ambassadeurs et nous souhaitions qu’ils parlent à leurs amis de notre concept. Ensuite et bien sûr, pour le financer ! Le plus difficile dans une campagne de crowfounding est d’impliquer les gens dans un concept plutôt que dans un produit concret. Nous sommes contents du résultat !

Quel était la plus grosse récompense pour le plus gros don?keezine

Un des premiers lots est notre ebook qui reflette  des valeurs que l’on souhaite transmettre pour lequel nous avons demandé à des blogueurs et chefs connus s’ils voulaient nous soutenir dans notre projet. Kweezine est aussi une volonté de promouvoir la cuisine, faire en sorte que ce ne soit pas quelque chose de rébarbatif. Le plus gros lot est un cours de pâtisserie avec Christophe Michalak, mais personne ne l’a encore remporté !

Un plat traditionnel à nous faire partager?

Un plat familial vietnamien, le Pho ! Une soupe que l’on mange au petit déjeuner et qui nécessite huit heures de préparation, mais que l’on apprécie partager en famille !

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « Le correspondant »]

Photo JulieJulie Baumann est étudiante en Master Web Business à l’Ecole de Commerce et d’Economie Numérique à Bordeaux, en alternance au sein de la startup Loisirs Enchères. Elle est chargé du community management, de la veille digitale ainsi que de la relation presse et blogueurs.

[/tab] [/tabs]

 

Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This