ActualitéBourseInvestissements

L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007

L’Etat s’est désengagé un peu plus du capital d’Orange. Bpifrance vient de céder 50 millions d’actions (à 11,6 euros par action) soit 1,9% du capital de l’entreprise. A l’issue de l’opération, elle détient toujours 11,6% du capital et des droits de vote, précisant qu’elle souhaite rester un « actionnaire significatif ».

« Il n’y aura pas de modification du pacte d’actionnaires liant l’Agence des Participations de l’Etat et Bpifrance Participations qui, à la suite de la transaction, détiendront conjointement plus de 25% du capital d’Orange et demeureront les premiers actionnaires de la société » précise Bpifrance. Cette cession n’entraine aucun changement dans la représentation de Bpifrance Participations et de l’Etat au conseil d’administration.

La dernière fois que l’Etat revendait des actions dans l’entreprise remonte à 2007. Il avait alors cédé 5% du capital, tirant un trait sur sa minorité de blocage.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de la FDJ, Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer
Play Store: Google se veut plus strict sur le paiement de la commission