ActualitéBourseInvestissements

L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007

L’Etat s’est désengagé un peu plus du capital d’Orange. Bpifrance vient de céder 50 millions d’actions (à 11,6 euros par action) soit 1,9% du capital de l’entreprise. A l’issue de l’opération, elle détient toujours 11,6% du capital et des droits de vote, précisant qu’elle souhaite rester un « actionnaire significatif ».

« Il n’y aura pas de modification du pacte d’actionnaires liant l’Agence des Participations de l’Etat et Bpifrance Participations qui, à la suite de la transaction, détiendront conjointement plus de 25% du capital d’Orange et demeureront les premiers actionnaires de la société » précise Bpifrance. Cette cession n’entraine aucun changement dans la représentation de Bpifrance Participations et de l’Etat au conseil d’administration.

La dernière fois que l’Etat revendait des actions dans l’entreprise remonte à 2007. Il avait alors cédé 5% du capital, tirant un trait sur sa minorité de blocage.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007
VTC: Didi Chuxing dément les rumeurs d’une sortie de la Bourse de New York
samsung
Smartphones: les pénuries de composants électroniques pénalisent les ventes
ERP : Odoo, nouvelle licorne belge après une levée de 180 millions d’euros
E-commerce, cryptomonnaies, livraison… : Pékin serre la vis à des secteurs en plein essor
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech
Akka Technologies
Adecco rachète le Français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros, pour créer un géant du numérique