ActualitéBourseInvestissements

L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007

L’Etat s’est désengagé un peu plus du capital d’Orange. Bpifrance vient de céder 50 millions d’actions (à 11,6 euros par action) soit 1,9% du capital de l’entreprise. A l’issue de l’opération, elle détient toujours 11,6% du capital et des droits de vote, précisant qu’elle souhaite rester un « actionnaire significatif ».

« Il n’y aura pas de modification du pacte d’actionnaires liant l’Agence des Participations de l’Etat et Bpifrance Participations qui, à la suite de la transaction, détiendront conjointement plus de 25% du capital d’Orange et demeureront les premiers actionnaires de la société » précise Bpifrance. Cette cession n’entraine aucun changement dans la représentation de Bpifrance Participations et de l’Etat au conseil d’administration.

La dernière fois que l’Etat revendait des actions dans l’entreprise remonte à 2007. Il avait alors cédé 5% du capital, tirant un trait sur sa minorité de blocage.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’Etat cède 1,9% du capital d’Orange, une première depuis 2007
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués