ActualitéBusinessInvestissementsMarketing & Communication

Line prépare son IPO à New York et à Tokyo

L’application de messagerie mobile Line, qui compte aujourd’hui 400 millions d’utilisateurs, et enregistre 1,7 million de nouveaux utilisateurs par jour, se prépare à entrer en Bourse, selon Bloomberg. Line Corp travaillerait avec les banques d’affaires Nomura au Japon et Morgan Stanley aux Etats-Unis, dans l’optique d’un début de cotation au mois de novembre.

Selon des estimations de BNP Paribas datant de février, Line Corp – dont le PDG s’appelle Akira Morikawa – pourrait être valorisée 14,9 milliards de dollars. Le groupe sud-coréen NHN est actuellement le seul actionnaire.

L’enjeu de la monétisation de l’audienceLine

Line bouscule ses concurrents, dont WhatsApp, et pourrait susciter un fort engouement du côté des investisseurs boursiers. En 2013, L’application japonaise a réalisé 500 millions de dollars de chiffre d’affaires, trois ans seulement après son lancement consécutif au tsunami qui a ravagé une partie des côtes japonaises en mars 2011.

Dernier exemple de développement de son modèle économique, elle se lancera dans quelques jours dans la vente-flash pour le compte de marques grand public. Elle proposera à partir du 10 juin à ses utilisateurs taiwanais d’ajouter un compte officiel baptisé « Line Flash Sale » à leur liste de contacts, ce qui leur donnera accès à des ventes exclusives sur la plate-forme. Si de nombreux asiatiques l’ont déjà adopté, Line reste encore peu connue en Europe. Une importante levée de fonds sur les marchés boursiers cet automne pourrait bien marquer le début d’une conquête des marchés européens et américains.

Lire aussi:

>>  Line, un concurrent de WhatsApp, vaudrait 15 milliards de dollars

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Line prépare son IPO à New York et à Tokyo
Cruise
Véhicule autonome: General Motors dépose une plainte contre Ford
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite