Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessCorrespondantsMarketing & CommunicationMarseilleRetail & eCommerceStartupTech

[Made in Aix-Marseille] Waiter, Digital Desk …

Par Audrey Debraine, correspondante FrenchWeb

De la start-up Waiter, en passant par Digital Desk tour d’horizon de l’actualité économique et digitale avec Audrey Debraine, correspondante FrenchWeb à Aix-Marseille.

La start-up du mois : Waiter

Rencontre avec Sébastien Pigati, qui vient de lancer l’application de rencontres Waiter – un projet 100% marseillais qui s’attaque aux géants du dating.

Audrey Debraine: Quel est votre parcours ?

Sébastien Pigati: Je suis passionné par le marketing, la communication et le développement de projets divers et variés à mon actif comme :

  • Faire passer un studio créa en agence conseil en communication
  • Accompagner la création d’une agence médias (plusieurs millions de CA)
  • Créer à titre personnel le premier média digital des discothèques sur Aix-Marseille (60 000 visites/mois) et organiser des afterworks privés pour 300 à 400 personnes
  • Lancer un réseau social de sorties et de rencontres (2 millions d’inscrits en 7 ans)

 En résumé, j’ai toujours aimé « créer ». Créer de la nouveauté, créer de la valeur ajoutée, créer des émotions pour que des personnes découvrent de nouvelles choses. Et l’une des plus belles émotions à mes yeux est celle des personnes qui tombent amoureuses…

Comment fonctionne concrètement Waiter ?

 Chaque jour, Waiter propose à l’utilisateur 3 profils sélectionnés en fonction des affinités mutuelles. Sur ces 3 profils, un seul choix est possible car nous pensons que l’amour est unique ! Si le choix est réciproque, c’est un match et il est alors possible de faire connaissance grâce au tchat de messagerie privé, tout ceci gratuitement.

  Mais ça n’est pas tout, car si ça ne matche pas, il est possible d’avoir une 2ème chance avec les autres personnes présentées. Dans ce cas, il faut utiliser un « pourboire » auprès du Waiter pour qu’il arrange le coup discrètement…

 Parfois, une surprise inattendue peut arriver en étant choisi par une personne présentée mais non choisie. L’utilisateur doit alors deviner qui est cette personne parmi toutes celles présentées les jours précédents.

 Avec Waiter, les utilisateurs n’ont plus à rechercher des profils, c’est l’app qui s’occupe de tout, un peu comme un meilleur ami qui nous connaît et essaie de nous présenter les personnes pouvant nous correspondre.

Nous pensons donc avoir créé LE concept qui permet de vraiment rencontrer la bonne personne de façon naturelle et inattendue en prenant le temps nécessaire. Cela peut arriver aujourd’hui, demain ou dans un mois mais nous sommes certains que c’est possible.

Quelle est votre vision des app et sites de rencontres actuels ?

La plupart des applications et sites actuels favorisent une surconsommation de profils avec un double effet négatif : les personnes ont l’impression d’être considérées comme des objets et elles passent parfois à côté de la personne qui leur correspond sans même s’en apercevoir.

Waiter est un concept totalement nouveau et à contre-courant de ce qui existe actuellement.

Nous avons également constaté que beaucoup de célibataires ne veulent pas utiliser d’application de rencontres car elles ne souhaitent pas être affichées dans un catalogue de profils à la vue de tous, et surtout trouvent que les rencontres virtuelles ne sont pas assez naturelles.

C’est en partant de ces constats que nous avons créé Waiter qui, nous l’espérons, pourra plaire à la fois aux personnes déçues des applications existantes et aussi aux personnes qui ne souhaitaient pas en utiliser.

Quel est votre business modèle ?

Waiter a créé un business modèle totalement intégré au concept ; dans le sens où nous encourageons les utilisateurs à faire le bon choix de manière gratuite, et offrons également en options des chances supplémentaires de rencontrer l’âme sœur.

Le prix d’une 2ème chance est symbolique (entre 0,50€ et 0,99€) mais suffisant pour dissuader de multiplier les choix qui ne viennent pas vraiment du cœur.

Nous proposerons petit à petit de nouvelles options pour par exemple « rattraper » des propositions de profils lorsque l’utilisateur n’a pas pu se connecter pendant une ou plusieurs journées (ce qui actuellement fait perdre les profils qui auraient pu être présentés lors de ces jours d’absence).

D’ici un an nous pourrons également proposer un système d’abonnement pour upgrader le service en passant d’une offre de base gratuite 3 étoiles à une offre 4 étoiles puis 5.

Young couple smart phone screen kiss. Florence Italy

Les premiers résultats sur Marseille sont positifs (plus de 2000 inscrits et 20% d’utilisateurs actifs quotidiennement), quel est votre prochain objectif ?

Les résultats sont très satisfaisants car peu de services arrivent à percer dans ce secteur dominé par de très gros acteurs à la puissance marketing impressionnante (le groupe Match / Meetic / Tinder ou encore POF).

 Après Marseille, nous souhaitons nous faire connaître sur Paris d’ici quelques semaines et rechercher des investisseurs pour ensuite nous lancer rapidement à l’international. Le concept est en effet universel et peut donc tout aussi bien plaire aux US, en Chine et partout ailleurs.

En savoir plus

Le lieu du mois : Digital Desk

Présentation de l’espace de coworking premium Digital Desk, ouvert par le groupe marketing et média Lokall avec Solenne Savoia.

Pouvez-nous nous présenter l’agence Lokall ?

Solenne Savoia : Lokall est une agence conseil spécialisée en retail marketing. Nous accompagnons nos clients sur 3 piliers principaux : la stratégie media (avec une expertise particulière sur le drive-to-store), l’expérience in-store (transformer le point de vente pour qu’il soit en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs) et le change management (accompagner la montée en compétence des équipes en point de vente). Le retail est un marché nourri d’innovations. Nous sommes donc en permanence à la recherche des dernières tendances et nouveautés qui boosteront la performance de nos clients.

Pourquoi avoir lancé l’espace Digital Desk ?

Nous avons une obsession chez Lokall : rester en contact permanent avec les “makers” : acteurs innovants du marché ou jeunes pousses en développement. Dans cette dynamique, nous avons décidé d’ouvrir nos bureaux aux start-upers et autres acteurs de la MarTech afin d’échanger quotidiennement insights et expertises. Parallèlement, poussés par notre passion pour l’entreprenariat et le progrès, nous avons été amenés à soutenir des projets novateurs, résolument tournés vers l’avenir. Il nous a donc fallu créer un espace dédié à l’innovation, un hub entre espace de coworking et incubateur : Digital Desk est né !

En quoi se démarque-t-il des espaces de coworking marseillais ?

La location d’espace de travail n’est ni notre activité, ni une fin en soi. Cette initiative donne vie à notre volonté de créer des synergies en rassemblant des acteurs du numérique. Notre offre se rapproche davantage de celle du corpoworking : le social du coworking allié à l’expertise d’un groupe. C’est d’ailleurs ce que nous offrons à nos membres incubés : un accès direct à la compréhension du marché et aux compétences de chacun de nos collaborateurs.

Quel est le profil type des coworkers que vous accueillez ?

Si les profils que nous accueillons sont tous différents et uniques, ils ont en commun la fibre digitale. Nous hébergeons aujourd’hui une société-référence de l’Ad tech mobile, ainsi que plusieurs startups en développement.

Quelles sont vos objectifs pour cette année ?

Accueillir de nouveaux membres passionnés, voir les projets de chacun se (co)développer et enfin, créer davantage d’événements et d’animations autour d’un digital desk.

En savoir plus

 

La correspondante:

Audrey

 

Audrey Debraine est Responsable Lab France chez StarDust.

Vous désirez en savoir plus sur l’esanté ?
FrenchWeb organise son FrenchWeb Day Esanté le 12 avril

Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This