ActualitéCorrespondantsFrenchTechgrenobleLyon

[Made in Grenoble] L’humain au cœur du numérique avec le pôle Minalogic, le Forum Energie, Hap2u…

La sélection d’événements à ne pas manquer ce mois-ci: tour d’horizon de l’actualité de l’écosystème numérique grenoblois avec Deborah Donnier.

Actualités

  • Wizbii lève 10 millions d’euros pour élargir sa gamme de services destinés aux jeunes. Revoyez leur interview sur FrenchWeb.
  • MagIA diagnostics lève 1M€ pour accélérer le dépistage combiné de maladies infectieuses. MagIA diagnostics développe une nouvelle génération d’analyse de sang mobile, dédiée au dépistage de maladies infectieuses à partir d’une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt. Sa solution permet d’intégrer plus efficacement les personnes infectées dans un parcours de soins adaptés en délivrant sur le terrain les résultats d’analyse.

    L’équipe MagIA Diagnostics

L’Agenda du mois

Grenoble

Le 6 décembre 2018 au World Trade Center: Journée annuelle du pôle Minalogic

L’humain au coeur du numérique : conférence, success-stories, showroom produits
Evénement gratuit / inscription obligatoire

Le 6 décembre 2018 à la CCI de Grenoble : Forum Energie

8e édition du Forum énergie organisé par le réseau Ecobiz de la CCI de Grenoble.

Au programme :
Table ronde : Quelles sont les raisons qui motivent une entreprise à conduire une transition énergétique ?
Les actions du plan air, énergie, climat
Les pitchs de solutions et services
L’espace clients/offreurs de solutions

Lyon

Les 16 et 17 décembre, Place de la Bourse à Lyon : Super demain, le Rendez-vous du numérique

Comprendre le numérique et ses innovations, ses controverses et ses promesses, pour se l’approprier collectivement : voilà l’enjeu de Super Demain, un événement d’ampleur autour des cultures numériques.

L’événement rassemble des intervenants, des pédagogues, des designers, des scientifiques, des développeurs, des gamers, des militants, des makers, des contributeurs, tous acteurs des cultures numériques. Passionnés, actifs, ils viennent pour partager leurs savoirs, leurs savoir-faire, leurs initiatives, leurs projets, leurs passions.

Plus d’informations ici

Le 17 décembre 2018 : {Formation} Tout comprendre sur les fondamentaux pour être VC compatible

L’objectif de la formation est de permettre à un maximum de personnes travaillant dans l’écosystème startup, de pouvoir prendre en compte la réalité du marché, et ce que cherchent les VCs opérant en France au niveau startups tech (hors bio-tech) en prenant le point de vue des VCs les plus exigeants.

Sur inscription. Payant.

Plus d’informations ici.

L’interview du mois

Hap2u, inventeur d’une technologie de rupture offrant des sensations tactiles de texture et de relief, à la surface des smartphones et des tablettes, vient de finaliser une levée de fonds de 4 millions d’euros. Nous avons rencontré Franck Minair, COO chez Hap2u, pour l’interview Frenchweb du mois.

 

 

Comment définiriez-vous votre marché aujourd’hui ?

Notre particularité est d’offrir une nouvelle dimension : le sens du toucher. Souvent, nos prospects ne savent même pas que cette possibilité existe et qu’ils peuvent facilement l’intégrer dans leur équipement.
La plupart du temps, tout le monde connaît le mode « vibreur » de nos téléphones, mais pas que l’on peut recréer des textures, programmer des sensations de toucher (rugueux, doux, huileux, etc) sur des écrans ou des surfaces sans écran.
Souvent, à la première utilisation, on a le sentiment de jamais-vu (ou jamais-touché !). Nous en avons fait notre nouveau slogan : « Touch & Waouh ! ».

A quel besoin répond justement votre service ?

A avoir le sens du toucher dans toute surface solide (écran, vitre, bois, métal, plastiques)… A pouvoir sentir les boutons, les molettes, les curseurs d’un appareil sans les voir ! Le dispositif de quelques millimètres est caché dans l’appareil, laissant le design extérieur pur et sans boutons.
En outre, l’accessibilité est favorisée. Souvent les appareils modernes fonctionnent avec des écrans tactiles, et les non-voyants ne peuvent plus les utiliser. Notre technologie permet de leur rendre accessible ce qui ne l’était plus (et bientôt sur mobile).

Quelle est votre proposition de valeur ?

Notre spécificité est d’être détenteurs de nos brevets, et d’avoir monté une équipe pluridisciplinaire pour accompagner les clients aussi bien sur le hardware que le software, et de mettre au point des solutions adaptées à leur besoin de A à Z. Notre équipe de 20 personnes est composée aussi bien d’électroniciens que d’acousticiens, d’experts matériaux que de programmeurs pour modifier les appareils existants et intégrer notre solution.

Qui sont les utilisateurs de votre solution ?

Vous, moi, tout le monde (en fait toute personne disposant d’un doigt est concernée) ! Nos clients sont bien sûr BtoB, pour implanter le dispositif dans leur appareil. On parle des grandes signatures de l’électroménager, de l’automobile, de l’électronique grand public (interrupteurs, télécommandes…). Nous sommes bien sûr en discussion avec les grands noms du mobile pour implanter notre technologie quand elle sera industriellement capable de passer de quelques millimètres à quelques microns (au stade de démonstrateur actuellement, primé par l’Innovation Award du CES 2017).

Qui sont vos concurrents ?

L’haptique est un domaine très vaste et chacun a ses avantages et ses limites. Nous sommes néanmoins les seuls à pouvoir proposer une solution à base vibratoire, reprogrammable et multimatériaux. Si le designer change d’avis, on ne touche pas au hardware, on change quelques lignes de code pour changer la disposition des boutons, l’IHM, le type de texture.

Vous venez de lever 4 millions d’euros… Pouvez-vous nous expliquer quel est votre plan de développement et ce que vous attendez de votre prochaine participation au CES ?

La levée de fonds ne constitue que la partie visible de l’accord avec Daimler. Il s’agit surtout d’un accord de coopération technologique, non exclusif, pour développer de nouvelles fonctionnalités et débuter l’industrialisation de masse de la technologie.
Nous serons de nouveau présents au CES pour présenter de nouvelles applications jamais vues (et touchées !!) sur le marché, immédiatement transférables en production.

La correspondante:

deborah-donnier

Deborah Donnier est entrepreneure expérimentée: développeur WordPress mais aussi, intervieweuse. Elle accompagne particuliers et professionnels à valoriser leur présence digitale. Elle a fondé ddesign, spécialisée sur le développement de sites WordPress et Think WP documentaire visant à faire connaître la communauté WordPress. Vous pouvez la retrouver sur son site ou bien sur TwitterLinkedinFacebook!

 

Mary Grammont a de multiples casquettes : Consultante indépendante en Relations Presse (Daily RP), elle a également co-fondé Com’Un Lundi, un média pour les médias, ainsi que le blog Lesmondaines, city-guide grenoblois.
Vous pouvez la retrouver sur son siteson compte Twitter ou son profil LinkedIn
Tags
Plus d'infos

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer