ActualitéAnalyseBusinessChiffres ClesRetail & eCommerce

[NUMBERS] Samsung domine toujours les ventes de smartphones

Samsung reste le leader sur le marché mondial des smartphones en s’octroyant 23,4 % du marché, soit 78,2 millions de smartphones expédiés, et ce malgré une baisse de 2,4 % au premier trimestre 2018 par rapport à celui de 2017, selon les derniers chiffres publiés par le cabinet en conseil marketing IDC.

Bien que ses deux flagships le S9 et le S9+ aient commencé à être expédiés tard au cours du trimestre, les premières ventes ont permis de contenir la baisse annuelle globale de Samsung. Mais l’impact positif devrait surtout se faire ressentir sur les chiffres du deuxième trimestre. En dehors des derniers flagships, les séries A et J du fabricant sud-coréen ont continué à générer la majeure partie des ventes de la marque aussi bien sur les marchés développés qu’émergents.

Xiamoi gagne la palme de la plus forte croissance

Apple de son coté est parvenue à réduire un peu son écart avec Samsung. La marque à la pomme a expédié 52,2 millions d’iPhone, pour 15,6 % de parts de marché. Cela représente une augmentation de 2,8 % par rapport à sa part de marché qui se situait à 14,7 % l’année dernière.

En troisième position, Huawei enregistre une intéressante progression par rapport à l’année dernière avec 39,3 millions de smartphones expédiés (11,8 % de parts de marché), soit une augmentation de 13,8 % par rapport à 2017. « En dehors de la Chine, Huawei gagne des parts de marché à travers l’Europe de l’Ouest, un marché pourtant en déclin, et est particulièrement présent en Espagne, Allemagne et Italie », explique IDC. À noter que si ses produits haut de gamme sont populaires en Chine, ce sont plutôt ses smartphones plus abordables qui sont recherchés à l’extérieur.

Mais la palme de la plus forte croissance revient à Xiaomi en quatrième position avec une progression de 87,8 % sur un an pour 28 millions de smartphones expédiés et une part de marché de 8,4 %. « La performance de Xiaomi est sans doute due à sa forte croissance à l’extérieur de la Chine. Pour la première fois au premier trimestre 2018, moins de la moitié des ses expéditions provenaient de son marché domestique. Une transition que très peu d’entreprises chinoises parviennent à réaliser », explique IDC. La marque poursuit son expansion en Inde, son deuxième plus grand marché où elle vend surtout en ligne, et en Asie du Sud-Est. Le modèle entrée de gamme Redmi 5A représente près de deux cinquièmes de ses expéditions en Inde.

Des chiffres qui baissent au niveau mondial, une stratégie globale à revoir ?

D’un point de vue global, 334,3 millions de smartphones ont été expédiés au niveau mondial au cours du premier trimestre 2018, soit une baisse de 2,9 % par rapport au même trimestre de 2017. Le marché chinois a été la principale cause de cette baisse, avec un volume d’expéditions inférieur à 100 millions d’unités, ce qui n’était pas arrivé depuis le troisième trimestre de 2013.

Selon Anthony Scarsella, research manager de l’étude d’IDC, d’un point de vue général, les consommateurs ne semblent plus prêts à dépenser de grosses sommes d’argent pour posséder le dernier flagship d’une marque, qui n’apporte au final que peu d’amélioration par rapport au smartphone qu’ils possèdent déjà. « Des dispositifs haut de gamme plus abordables pourraient être la solution dont le marché a besoin au second semestre pour ramener les expéditions dans une direction positive », explique ce dernier.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This