ActualitéAsieBusinessFinTech

Paiement mobile: l’Indien Paytm lève 1 milliard de dollars pour lutter contre la concurrence américaine

Face à la présence des Américains comme Google et Amazon, qui veulent capter une part du marché du paiement mobile en Inde, l’entreprise locale Paytm vient d’annoncer une méga-levée d’un milliard de dollars.

Le tour de table de série G a été mené par T Rowe Price. Les anciens investisseurs Ant Financial, Softbank Vision Fund ou encore Discovery Capital ont également participé.

Pionnier du paiement mobile indien

Pionnier du paiement mobile né en 2010 en Inde, Paytm a pour maison-mère le groupe indien One97 Communications qui avait notamment reçu un investissement de 360 millions de dollars provenant de Warren Buffet en août 2018. Au total, celui-ci a levé plus de 3 milliards de dollars. Cette dernière levée valoriserait Paytm à 16 milliards de dollars. Pourquoi a-t-elle besoin d’autant de fonds?

À l’origine, Paytm s’est développé en diffusant sa solution de paiement mobile via un QR code auprès des magasins et vendeurs locaux. Son ambition était alors de proposer des services financiers à faible coût basés sur la téléphonie mobile jusqu’au cœur de l’Inde rurale. Aujourd’hui, l’entreprise revendique une présence dans 2 000 villes réparties dans 650 districts à travers le pays.

Mais depuis, les concurrents américains, notamment, redoublent d’effort pour prendre aussi une partie du marché des paiements mobiles indiens. Il faut dire que les perspectives sont alléchantes, «l’Inde devrait connaître la plus importante croissance des paiements numériques entre 2018 et 2023 avec un taux de croissance annuel composé de 20,2%, devant la Chine et les Etats-Unis», prévoit par exemple KPMG.

Source: J.P. Morgan

Amazon, Google…

Quelles sont les autres forces en présence? Amazon et Google font partie des acteurs déjà présents. D’ailleurs, en août 2018, l’entreprise de Jeff Bezos avait mis la main sur la startup indienne Tapzo pour accélérer l’adoption d’Amazon Pay. À peu près à la même période, Google avait enrichi et renommé Tez, son application de paiement mobile locale, en Google Pay. De son côté, Facebook espère pouvoir lancer son service de paiement via WhatsApp d’ici la fin de l’année. 

On peut également citer la présence de PhonePe, entreprise indienne mais tombée dans le giron de Walmart à la suite du rachat de sa maison-mère Flipkart par l’Américain. Le coréen Samsung est également positionné sur le marché.

Paytm va considérablement étendre son offre

Pour accélérer, Paytm compte se servir de ce financement pour étendre sa palette de services en proposant des prêts, des assurances, de l’investissement ou encore du trading. L’entreprise indienne prévoit aussi de proposer du contenu comme des jeux, de l’information ou encore des vidéos via son offre «Paytm Inbox».

Paytm: les données clés

Création: 2010
Fondateur: Vijay Shekhar Sharma
Siège social: Noida (Inde)
Secteur: FinTech
Activité: paiement mobile

Financement: 1 milliard de dollars en novembre 2019 auprès de T Rowe Price, Ant Financial, Softbank Vision Fund ou encore Discovery Capital.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Paiement mobile: l’Indien Paytm lève 1 milliard de dollars pour lutter contre la concurrence américaine
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Share via
Copy link