Business

Résultat net négatif de 63,3 millions d’euros pour Hi Media au 1er semestre 2010

Malgré une progression de 8% du chiffre d’affaires (en proforma), la régie publicitaire Hi Media enregistre un résultat net négatif de 63,3 millions d’euros notamment en raison de la dépréciation d’actifs au sein de l’activité Publishing (principalement Fotolog).

Face à ces résultats, Cyril Zimmermann, fondateur et Président Directeur Général de Hi-media, déclare : « L’activité de notre groupe continue à croître très fortement sur des marchés qui évoluent vers des approches plus technologiques et plus globales en intégrant tous les supports de communication digitale. Nous nous sommes donné comme priorité stratégique de réussir l’intégration de la régie publicitaire AdLINK Media en déployant nos activités de paiement ainsi que de nouveaux outils technologiques. Les activités de publishing font en parallèle l’objet d’un travail de positionnement et de réévaluation comptable approfondi. Les premiers résultats commerciaux de l’ensemble sont encourageants et montrent que Hi- media est en train de mettre en place une organisation technologique et commerciale extrêmement performante et prometteuse pour les années à venir. »

Concernant Hi Media Advertising, en données proforma, le chiffre d’affaires a progressé avec le marché :

– Belgique: +18% (exclue l’activité de SEM qui est en baisse)
– Italie: +16%
– Portugal: +7%
– Royaume-Uni: +5%
–France: +5%
– Suède: +3%

Sur la période, Hi Media Advertising a par ailleurs renouvelé ses accords internationaux entre autres avec eBuddy, Viamichelin, Qype et signé de nouveaux contrats tels que JustinTV, Zoover et Deviantart.

Concernant Hi Media Payments, le chiffre d’affaires est en hausse de 21% sur les six premiers mois de l’année. Cette croissance est notamment due au dynamisme de l’activité à l’international, et malgré la baisse progressive de l’activité liée à la facturation de services par Audiotel.

Concernant Hi Media Publishing, elle enregistre une forte baisse de son activité sur le premier semestre 2010 (-22% par rapport à 2009). Cette baisse résulte d’une baisse d’audience de Fotolog et des sites français de taille moyenne. Par conséquent la société a effectué des tests de valeur qui ont mené à déprécier certains actifs (dont l’ensemble de la survaleur affectée à Fotolog) pour un montant total de 65,7 millions d’euros!

Jeuxvideo.com continue en revanche à voir son audience progresser et à afficher une très forte rentabilité.

Hi Media a par conséquent décidé de recruter un nouveau manager, Philippe Grand (ex président de Webcar SAS et directeur du site Automarche.fr), afin de repenser ses priorités et restructurer les équipes. Il sera notamment chargé de superviser :
– le studio Hi-Pi, la filiale de Hi-media dédiée à l’édition de sites
web dans l’univers Entertainment, la gestion de la plateforme de blogs Blogorama et la création événementielle sur les médias interactifs ;
– l’Odyssée Interactive, la société éditrice de jeuxvideo.com, gameonly.com et mygamecover.com ;
– le réseau social Fotolog spécialisé dans l’univers de la photo
– la gestion des sites Internet lancés ces dernières années par le pôle Publishing en Espagne, Belgique et au Portugal.

Sur le plan financier, Hi Media reste solide avec un endettement à long terme du Groupe (31,2 millions d’euros) limité par rapport aux fonds propres (98,5 millions d’euros). La trésorerie disponible s’élève à près de 12 millions d’euros au 30 juin 2010.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This