ActualitéData RoomMarketing & CommunicationRetail & eCommerce

[Révélation] Les médias sociaux influencent étrangement les consommateurs

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le groupe de recherche HP labs vient de publier une nouvelle étude qui s’est attachée à analyser l’influence des médias sociaux lors de réalisation d’achats sur internet. Résultat surprenant : plus il y aurait de personnes en désaccord avec l’internaute, plus celui-ci camperait sur ses positions, et inversement!

En clair, si vous préférez un meuble A et que de nombreuses personnes préfèrent, elles, le meuble B vous aurez tendance à rester sur votre premier avis. En revanche, si un tout petit nombre de personnes penche, lui, pour le meuble B, vous serez plus tenté de changer d’avis en optant finalement pour celui-ci. Bref, l’union ne ferait pas la force.

L’équipe d’HP a en effet demandé à plusieurs centaines de personnes de faire une série de choix entre deux meubles. Après différents laps de temps, on leur a ensuite proposé de choisir de nouveau entre les deux mêmes produits, mais en leur disant cette fois-ci qu’un certain nombre de personnes avaient choisi l’autre produit.

L’analyse des choix a démontré que soumettre le sujet à une petite quantité de pression sociale pour le faire changer d’avis (en lui disant que seulement quelques personnes ont fait un autre choix que lui) pouvait avoir plus d’impact que d’exercer une pression beaucoup plus importante (en indiquant qu’un nombre considérable de personnes ont fait un choix différent).

Les chercheurs expliqueraient ce phénomène par deux théories pratiques. Ainsi, lorsqu’un internaute serait soumis à l’opinion de nombreuses personnes, celui-ci chercherait à se raccrocher à ses convictions dans une logique d’auto-protection. En revanche, lorsque peu de personnes afficheraient un avis contraire, l’internaute aurait tendance à changer d’avis dans des soucis d’appartenance à un groupe et de confiance en soi.

Moins surprenant, l’étude souligne que plus les sujets ont le temps de choisir, plus ils sont susceptibles d’inverser leur choix et de se conformer à l’opinion des autres par la suite.

Bernardo Huberman, co-auteur de l’étude, traduit les résultats de cette étude en terme marketing. Selon lui, il serait donc « sans doute plus intéressant de signaler sans insister que quelques personnes ont choisi ce produit ou service plutôt que de submerger les consommateurs de messages agressifs sur des produits ou services alternatifs sur un média social. »

Reste à savoir si l’influence des médias sociaux mesurée en laboratoire se retrouve également sur la toile!

Le laboratoire de recherches devrait prochainement publier une étude analysant le pouvoir de recommandations des amis.

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Pouvez-vous indiquer la source d’où proviennent ces infos ? L’article n’est pas (facilement ?) trouvable sur le site HP Labs dont vous indiquez l’url. Merci !

Bouton retour en haut de la page
[Révélation] Les médias sociaux influencent étrangement les consommateurs
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
[Livre blanc] Tendances des apps mobiles en 2022 : Analyse mondiale de la performance des apps
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media