ActualitéAmérique du nordBusinessIntelligence ArtificielleTech

Samsung ouvre un centre de recherche à New York pour mettre l’intelligence artificielle au service de la robotique

Samsung poursuit sa montée en puissance dans l’intelligence artificielle. Nouvelle illustration de ses ambitions dans le secteur, la firme sud-coréenne vient d’ouvrir un centre de recherche IA à New York, aux États-Unis, pour décupler ses capacités de recherche et développement (R&D) dans ce domaine. Il s’agit du deuxième centre de Samsung dédié à l’intelligence artificielle aux États-Unis et le sixième dans le monde, après ceux en Corée du Sud, au Royaume-Uni, au Canada, en Russie et dans la Silicon Valley aux États-Unis.Apple-converted-space »> 

L’ouverture de ce centre new-yorkais intervient un mois après l’annonce d’une enveloppe de 22 milliards de dollars qui doit permettre à Samsung d’investir dans plusieurs domaines d’avenir, comme l’intelligence artificielle, la 5G ou encore les composants électroniques pour les voitures. Cette diversification des activités de la firme sud-coréenne vise à faire face aux signes de ralentissement de la croissance de ses activités initiales dans le secteur des semi-conducteurs et des smartphones. Samsung commence d’ailleurs à faire les frais de la saturation du marché du smartphone avec une baisse de 22% de son chiffre d’affaires lié aux supports mobiles au deuxième trimestre.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Samsung ouvre un centre de recherche à New York pour mettre l’intelligence artificielle au service de la robotique
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link