A la uneActualitéTech

Snips veut rendre les objets connectés plus intelligents

Rand Hindi est docteur en bio-informatique, diplômé de l’université de Londres. Il fait partie des spécialistes Français de l’open data et a co-fondé Snips en 2013 avec comme credo de prédire comment une personne et son environnement interagissent. Le but est de trouver des solutions aux problèmes du quotidien grâce aux données et à l’intelligence artificielle. La start-up avait par exemple mis au point Tranquilien, une application permettant de connaître la fréquentation des rames de métro et de RER en région parisienne.

Snips s’oriente désormais vers la création d’une intelligence artificielle pour smartphone. La technologie est conçue pour ensuite être adaptable à d’autres terminaux. « Le marché potentiel est celui de tous les objets connectés » explique Rand Hindi.

Lire aussi:

>> Open data: les verrous à faire sauter en France

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Snips veut rendre les objets connectés plus intelligents
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs