A la uneEuropeStartupTech

Start-up: les créateurs belges passés au gril

Près du quart des start-up belges ont démarré avec moins de 500 000 euros de fonds, si l'on en croit les résultats du Baromètre des start-up belges réalisé par l'Express Business et publié le 5 octobre dernier. Réalisée notamment à partir d'informations provenant du quotidien Le Soir, l'infographie dresse le portrait-robot des start-up belges. 

L'entrepreneur belge: un homme, diplômé en commerce

Tout d'abord, 42% des start-up appartiennent au secteur des logiciels et du hightech, et 29% sont des e-commerçants. Un peu plus du quart des sociétés sont dans le secteur du social. 

Autre constat, 82% des start-up ont été créées par des hommes contre 12% par des femmes; 6% ont été créées par des équipes mixtes. A titre de comparaison en France, la part de femmes parmi les créateurs d'entreprise frôle les 40%, si l'on en croit des données de l'Insee.

Les créateurs d'entreprise belges sont globalement très diplômés, et ont un background plutôt commercial: il y a en effet 2,5 fois plus de diplômés d'écoles de commerce que de diplômés d'écoles d'ingénieurs parmi l'échantillon étudié. 

Enfin, à peine 11% des créateurs d'entreprise belges ont dépassé le million d'euros de financement. Moins d'un entrepreneur sur cinq déclare chercher à lever des fonds lorsque son modèle économique a fait ses preuves: un tiers des start-up lève en effet des fonds une fois son produit prêt à être commercialisé. Ce résultat s'explique en partie par le fait que plus du tiers (38%) des start-up étudiées ont été créées l'année dernière. 

 

barometre-start-up-belges-express-business

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This