A la uneEuropeStartupTech

Start-up: les créateurs belges passés au gril

Près du quart des start-up belges ont démarré avec moins de 500 000 euros de fonds, si l'on en croit les résultats du Baromètre des start-up belges réalisé par l'Express Business et publié le 5 octobre dernier. Réalisée notamment à partir d'informations provenant du quotidien Le Soir, l'infographie dresse le portrait-robot des start-up belges. 

L'entrepreneur belge: un homme, diplômé en commerce

Tout d'abord, 42% des start-up appartiennent au secteur des logiciels et du hightech, et 29% sont des e-commerçants. Un peu plus du quart des sociétés sont dans le secteur du social. 

Autre constat, 82% des start-up ont été créées par des hommes contre 12% par des femmes; 6% ont été créées par des équipes mixtes. A titre de comparaison en France, la part de femmes parmi les créateurs d'entreprise frôle les 40%, si l'on en croit des données de l'Insee.

Les créateurs d'entreprise belges sont globalement très diplômés, et ont un background plutôt commercial: il y a en effet 2,5 fois plus de diplômés d'écoles de commerce que de diplômés d'écoles d'ingénieurs parmi l'échantillon étudié. 

Enfin, à peine 11% des créateurs d'entreprise belges ont dépassé le million d'euros de financement. Moins d'un entrepreneur sur cinq déclare chercher à lever des fonds lorsque son modèle économique a fait ses preuves: un tiers des start-up lève en effet des fonds une fois son produit prêt à être commercialisé. Ce résultat s'explique en partie par le fait que plus du tiers (38%) des start-up étudiées ont été créées l'année dernière. 

 

barometre-start-up-belges-express-business

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Start-up: les créateurs belges passés au gril
La Poste accélère dans l’IA avec l’acquisition d’Openvalue
Cloud: Google inaugure un hub européen de 1,7 milliard d’euros en Pologne
Toshiba
Toshiba: le directeur général quitte le groupe, en crise permanente depuis 2015
Après la sanction contre Alibaba, Pékin donne un mois aux fleurons de la Tech pour respecter la loi sur la concurrence
Les supercalculateurs, nouvel enjeu de la bataille mondiale pour la domination technologique
Blade: le projet de reprise des salariés, soutenu par Xavier Niel, peut-il rafler la mise face à Octave Klaba?