ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 06/09

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Adok, 1 million d’euros pour transformer toutes les surfaces en écrans tactiles. Avec ce tour de table, la société veut passer à la phase d’industrialisation de son produit.

Pourquoi c’est important : La société a imaginé une solution pour s’affranchir des contraintes d’un écran tactile. Plutôt que de créer un énième écran, qui se heurterait à la concurrence de Microsoft, Google et Apple, Adok a fait le pari de rendre n’importe quelle surface tactile. Pour réussir ce tour de magie, la start-up a donné naissance à un projecteur tactile, tel un rétroprojecteur connecté. Au-delà de donner un nouveau souffle aux réunions, cette technologie ouvre le champ des possibles pour une multitude de secteurs, notamment l’automobile, pour transformer la voiture en lieu de divertissement, les transports en commun, pour simplifier le quotidien des usagers, l’immobilier, pour faciliter la conception d’un appartement, ou encore le sport, avec des stades connectés qui offriraient une expérience enrichie aux supporters.

 

Facebook et Twitter renoncent à s’implanter en Chine. Les deux plateformes sont bloquées en Chine depuis 2009.

Crédits : Mark Zuckerberg.

Pourquoi c’est important : Des dirigeants de Facebook et Twitter ont affirmé mercredi qu’ils n’avaient aucun projet de s’implanter en Chine, où les réseaux sociaux basés au États-Unis sont bloqués. «Pour aller en Chine, il nous faudrait pouvoir garder nos valeurs et ce n’est pas possible à l’heure actuelle», a expliqué la numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg, devant une commission du Sénat américain. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a fait plusieurs visites récentes en Chine. Le patron de Twitter, Jack Dorsey, a également indiqué aux membres de la commission qu’il n’avait pas l’intention de développer sa plateforme en Chine. «Quand nous avons été bloqués, nous avons décidé que le combat n’en valait pas la peine en ce moment, et nous avons d’autres priorités», a-t-il expliqué.

 

Orange Digital Ventures investit dans la FinTech sud-africaine Yoco. L’opérateur français a participé au tour de table de 16 millions de dollars de la société.

Crédits : Yoco.

Pourquoi c’est important : Yoco a vu le jour avec l’ambition de rendre les paiements par carte plus accessibles pour les entreprises en Afrique du Sud. «Seulement 7% des petites entreprises sud-africaines acceptent les paiements par carte, alors que l’Afrique du Sud a un taux de pénétration des cartes de débit de 75%», note la FinTech sud-africaine. La stratégie de la société consiste à établir des partenariats avec les petites entreprises assez tôt dans leur cycle de vie pour les accompagner dans leur croissance. A ce jour, la start-up revendique plus de 27 000 clients sud-africains, dont 75% n’acceptaient pas de carte de paiement auparavant. Sur le long terme, Yoco ambitionne de «devenir un acteur pan-africain» dans la mesure où la start-up estime qu’il y a en Afrique «une convergence inévitable des paiements numériques et des services à valeur ajoutée issus des logiciels».

 

Exotrail, 3,5 millions d’euros pour mettre ses propulseurs de satellites sur orbite. Il s’agit d’une première levée pour les Français d’Exotrail qui développent notamment des propulseurs électriques pour petits satellites.

Crédit: Exotrail

Pourquoi c’est important : Le marché des petits satellites ou New Space est en pleine croissance. En 2010, moins de 30 satellites inférieurs à 500 kilogrammes ont été lancés tandis qu’il y en a eu plus de 300 en 2017. Certains analystes tablent sur un marché mondial de plus de 30 milliards de dollars dans les dix prochaines années. Ces petits satellites sont utilisés pour délivrer des services d’observation ou de télécommunications à destination de la terre pour de nombreux marchés : Internet des objets (IoT), agriculture, défense, ou encore la connectivité à Internet. Avec cette levée, Exotrail espère livrer ses premiers propulseurs aux premiers clients, des intégrateurs et opérateurs de constellations de petits satellites, qui ont déjà manifesté leur intérêt.

 

InMemori lève 2,5 millions d’euros pour accompagner les familles en deuil. La start-up française revendique plus de 100 000 utilisateurs pour son réseau social dédié au deuil.

Pourquoi c’est important : Avec ce tour de table, InMemori souhaite étoffer ses équipes pour renforcer son impact en Europe et aux États-Unis. La start-up a d’ailleurs ouvert un bureau à New York en septembre 2017.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This