Actualité

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 31/01

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.


Talmundo lève 1,3 million d’euros pour faciliter l’intégration des nouveaux collaborateurs. Le logiciel de la start-up néerlandaise permet aux entreprises d’informer, de former et de mettre en réseau plus facilement leurs nouveaux employés.

Pourquoi c’est important : Quand un nouveau collaborateur débarque dans une entreprise, il se retrouve souvent un peu perdu au milieu d’un environnement qu’il ne connaît pas. Talmundo y a vu une opportunité de marché à saisir. Aujourd’hui, la société compte notamment Deloitte, KPMG, BNP Paribas Fortis, Lidl, Criteo ou encore Engie parmi ses clients, histoire que les nouveaux arrivants soient tout de suite en mode « feel good » dans leur nouvelle entreprise adorée.

Crédits : Shutterstock.

La plateforme collaborative Asana séduit Al Gore et lève 75 millions de dollars. Avec une valorisation de 900 millions de dollars, l’entreprise est aux portes du club très fermé des licornes.

Pourquoi c’est important : Ce tour de table est mené par Generation Investment Management, un fonds d’investissement cofondé par l’ancien vice-président américain, et dédié à l’investissement durable. Asana a été fondée en 2009 par un co-fondateur de Facebook (ancien colocataire de Mark Zuckerberg à Harvard) Dustin Moskovitz et Justin Rosenstein, ancien de Google et Facebook – et non des moindres, puisqu’à l’origine de fonctionnalités remarquables comme le bouton Like. Rosenstein a d’ailleurs bénéficié de la récente attention des médias, pour son questionnement sur l’économie de l’attention, qu’il a contribué à créer.

Crédit : stocklight / Shutterstock.com

Les réseaux sociaux d’entreprise servent-ils à quelque chose ? Une étude récente mettait en doute l’utilité des RSE. Autre son de cloche avec l’étude annuelle du cabinet Lecko sur la transformation des organisations.

Pourquoi c’est important : Le cabinet de conseil Lecko propose un « état de l’art de la transformation interne des organisations ». Retrouvez ici les bonnes feuilles de l’étude qui mesure les progrès des entreprises dans leurs efforts de mutation à l’ère digitale. Ainsi, l’engagement des collaborateurs sur les plateformes internes aurait progressé de 15% en 2017.

Crédit photo : Shutterstock.com

NetBooster devient Artefact et lève 15 millions d’euros. Le groupe ne cache pas son ambition d’acquérir de jeunes pousses pour accélérer son développement.

Pourquoi c’est important : En juin 2017, les deux agences digitales, NetBooster et Artefact, annoncent leur fusion. Aujourd’hui, avec ce nouvel investissement, le nouvel ensemble, du nom d’Artefact, envisage de recruter des responsables spécialisés en conseil et en data. La société souhaite aussi développer ses investissements en R&D.

La direction du groupe Artefact – Crédit photo : Artefact

Astound, 11,5 millions de dollars pour résoudre les problèmes courants des employés avec l’IA. La solution de la start-up américaine vise à réduire les coûts de support des entreprises pour venir en aide à leurs collaborateurs.

Pourquoi c’est important : En mettant l’intelligence artificielle au service du bien-être des employés, Astound apporte une aide bienvenue aux chefs d’entreprise. Plutôt que de devoir répondre à des dizaines de requêtes de ses salariés chaque jour, une plateforme s’en charge à sa place. A partir de l’historique des requêtes des employés traitées par la plateforme, les entreprises peuvent ainsi identifier plus facilement les tendances des demandes d’assistance de leurs salariés.

Crédits : Astound.

SoftBank injecte 300 millions de dollars dans un service de dog sitting. A ce jour, le service proposé par Wag est opérationnel dans plus de 100 villes à travers les États-Unis.

Pourquoi c’est important : Plutôt que de laisser Médor s’ennuyer toute la journée, autant le laisser à des personnes de confiance pour qu’il puisse prendre l’air et s’amuser. C’est l’idée de la start-up américaine Wag et cela fonctionne à merveille. La société vient ainsi de recevoir un investissement colossal de SoftBank, peut-être l’un des plus inattendus du mastodonte japonais. En même temps, avec un fonds de 98 milliards de dollars, on peut bien s’autoriser quelques fantaisies…

Crédits : Africa Studios / Shutterstock.
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This