ActualitéAmérique du nordBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Toast lève 250 millions de dollars pour optimiser le fonctionnement des restaurants

La start-up américaine Toast, qui développe une plateforme de gestion pour les restaurants, a bouclé un tour de table de 250 millions de dollars mené par TCV et Tiger Global Management. Les fonds Bessemer Venture Partners et T. Rowe Price Associates ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à près de 500 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création. En juillet dernier, l’entreprise basée à Boston avait déjà bouclé un tour de table de 115 millions de dollars pour accélérer son développement. A l’issue de ce dernier, la valorisation de la jeune pousse était ressortie à 1,4 milliard de dollars. Aujourd’hui, celle-ci s’élève à 2,7 milliards de dollars. La valorisation de la société a donc quasiment doublé en à peine huit mois.

Fondée en 2011 puis mise sur orbite en 2013 par Aman Narang, Jonathan Grimm et Steve Fredette, la plateforme conçue par Toast vise à optimiser les activités des restaurants. Il faut dire que l’enjeu est considérable. L’an passé, les ventes dans les restaurants ont atteint 825 millions de dollars aux États-Unis, mais avec des marges moyennes de seulement 3 à 5% par établissement.

Un écosystème d’outils et de partenaires au service des restaurants

Dans ce cadre, la société américaine propose au travers de sa plateforme des outils permettant aux restaurants d’augmenter leurs marges. Toast met ainsi à disposition des restaurateurs des services de point de vente, des systèmes d’affichage pour les cuisines, des interfaces de commande et de livraison en ligne ou encore des programmes de fidélité. L’entreprise fabrique également des outils physiques, comme des terminaux de paiement et de commande.

Toast permet aussi aux restaurants de bénéficier d’un réseau d’une centaine de partenaires, à l’image de Grubhub, leader américain de la livraison de repas devant DoorDash et Uber Eats, pour proposer des plats à emporter lorsqu’un établissement ne propose ce type de service. De cette manière, la société américaine rassemble plusieurs acteurs de l’écosystème FoodTech sur sa plateforme, dont la livraison de repas, un marché qui devrait peser plus de 25 milliards de dollars à l’horizon 2024, selon Statista.

1 milliard de dollars sur 5 ans dans la R&D

Collaborant avec des restaurateurs aux États-Unis, mais aussi en Irlande, à Dublin, Toast entend s’appuyer sur ce nouveau financement pour développer une technologie permettant d’aider les restaurants à améliorer leur activité marketing, leur recrutement et leur efficacité opérationnelle. La société prévoit de consacrer une enveloppe de près d’un milliard de dollars à la R&D pour créer de nouveaux services digitaux et physiques. En parallèle, Toast prévoit de s’étendre sur de nouveaux territoires en dehors des États-Unis.

Le succès de la jeune pousse de Boston tranche avec les difficultés rencontrées par les acteurs du commerce en ligne qui voyaient pourtant dans la restauration une belle opportunité pour diversifier leurs activités. Ainsi, Groupon et Amazon se sont cassés les dents sur ce marché au cours des dernières années. Selon Tim Barash, le directeur financier de Toast, la réussite de l’entreprise résulte en grande partie de l’expérience des employés, dont 70% ont eux-mêmes travaillé dans la restauration.

Toast : les données clés

Fondateurs : Aman Narang, Jonathan Grimm et Steve Fredette
Création : 2011
Siège social : Boston
Activité : plateforme de gestion pour les restaurants
Financement : 250 millions de dollars en mars 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This