ActualitéBusiness

Pourquoi Fortnite peut devenir bien plus qu’un simple jeu vidéo

Netflix affirmait en janvier auprès de ses actionnaires s’inquiéter davantage de la montée en puissance de Fortnite et YouTube que du développement de ses concurrents directs Amazon, Disney et HBO (et désormais Apple ?). En cause : le temps croissant passé par les Millennials sur le jeu vidéo développé par Epic Games et la plateforme vidéo de Google.

«Nous rivalisons (et perdons bien plus) avec Fornite plus qu’avec HBO. Quand YouTube a été inaccessible partout dans le monde pendant plusieurs minutes en octobre dernier, notre audience et nos inscriptions ont explosé sur cette courte période», mettait alors en perspective Netflix, qui compte moins d’utilisateurs (près de 150 millions) que Fortnite (bientôt 250 millions), dans une lettre à ses actionnaires.

Et le géant du streaming de Los Gatos ne devrait pas être en mesure de se détendre de si tôt : Epic Games nourrit de grandes ambitions à travers tout l’écosystème numérique. Son CEO Tim Sweeney voudrait voir son produit phare Fortnite, qui en est à sa huitième « saison » et fait aujourd’hui face à au jeu Apex Legends d’Electronic Arts, « évoluer au-delà du jeu vidéo », a-t-il indiqué à Business Insider. « Des choses de plus en plus intéressantes vont se produire dans le monde » qui vont permettre au jeu « d’évoluer de manières que les jeux précédents n’ont pas pu connaître », a-t-il ajouté.

« L‘incarnation ultime » de l’Unreal Engine

Plus précisément, Fortnite, qui a bousculé l’industrie du jeu vidéo avec ses 2,4 milliards de dollars de recettes générées en 2018, devrait devenir toujours plus l’« incarnation ultime » de ce dont est capable l’Unreal Engine, le moteur de jeux vidéo sophistiqué développé par Epic Games à destination des développeurs. Lancé en 1998, Unreal Engine permet de créer des jeux multiplateformes (Windows, macOS, Linux, SteamOS, HTML5, iOS, Android, Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Magic Leap One, HTC Vive, Oculus Rift, PlayStation VR, Google Daydream, OSVR, Samsung Gear VR). Il permet aussi d’héberger des événements en ligne à grande échelle, comme des concerts virtuelles ou des « coupes du monde » Fortnite. A noter que le jeu a également rejoint cette année pour la première fois les compétitions de la ligue des jeux électroniques ESL (Electronic Sports League).

Etablir un « continuum » entre Fortnite et l’Unreal Engine

Le CEO d’Epic Games a en outre souligné que le « mode créatif » de Fortnite, qui propose aux joueurs de créer « les règles avec les gens et les choses que vous aimez », a atteint les 11 millions d’utilisateurs. Lancé en décembre, ce mode, similaire à Minecraft, permet aux utilisateurs de se déplacer librement dans un monde virtuel et d’interagir entre eux. Il fait figure pour Tim Sweeney d’extension de l’Unreal Engine.

A terme, il souhaite que les joueurs de Fortnite passent du jeu en lui-même, qu’il décrit comme une « version à 250 millions d’utilisateurs » du moteur, au développement de contenu via ce dernier : il s’agit d’établir un « continuum » entre Fortnite et l’Unreal Engine. L’ambition ultime de M. Sweeney serait de créer un « Metaverse », soit un espace virtuel qui rassemblerait les joueurs de Fortnite et les créateurs de contenu, et donc une plateforme située entre le jeu vidéo et le moteur destiné eu développement de contenu. « Il n’existe rien de tel aujourd’hui, mais nous voyons cela émerger cette année », a ajouté le CEO d’Epic Games.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Pourquoi Fortnite peut devenir bien plus qu’un simple jeu vidéo
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
YouTube
Les marques ont-elles perdu le contrôle de leurs investissements publicitaires en ligne?
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les offres d’emploi de la semaine
Libra: le G7 exige un cadre juridique
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
Copy link