A la uneAmérique du nordMarketing & CommunicationTech

Tribe, la messagerie vidéo qui mise sur un clic

Envoyer un message vidéo à un destinataire en un seul clic : c'est l'usage que veut populariser Tribe, une application de messagerie instantanée en vidéo. Pour se distinguer sur ce marché très concurrentiel (Snapchat, WhatsApp…), les fondateurs de cette application ont cherché à simplifier au mieux l' «expérience utilisateur». Concrètement, pour envoyer un message, l'utilisateur sélectionne un destinataire en cliquant sur son profil. A ce moment-là, une vidéo est enregistrée. Lorsqu'il relâche la pression sur l'écran, la vidéo est expédiée.

«Nous voulions changer les codes classiques. Du coup, il s'agit de la première application qui n'a pas de clavier (…). C'est rapide, extrêmement ludique et, surtout, très efficace au quotidien», explique à Frenchweb Cyril Paglino, le cofondateur. Une première version beta a été lancée en juillet 2015 et compte déjà plusieurs milliers d'utilisateurs qui ont fait parts de leurs retours.

Jusqu'à présent, l'entreprise a été soutenue par plusieurs fonds d'investissement, dont Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel. Avant de trouver des pistes de monétisation, Tribe veut d'abord construire son audience. Mais ses fondateurs réfléchissent déjà à des services ou des offres d'e-commerce qui pourraient être implémentées.

Interview de Cyril Paglino, le cofondateur de Tribe :

PDG : Cyril Paglino

Siège social : San Francisco (Etats-Unis)

Lancement : août/septembre 2015 en version beta

Activité : application de messagerie instantanée

Effectif : 4 personnes

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. On a pas de business model, oui les plus gros comme twitter ne gagnent pas d’argent. Pour autant tous les investisseurs nous contactent prêt à mettre de l’argent. Si ce n’est pas une bulle, je n’y comprends rien. Bravo à eux, ils profitent d’un système qui marche sur la tête. Bravo pour le boulot accompli aussi

Bouton retour en haut de la page
Tribe, la messagerie vidéo qui mise sur un clic
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
Malgré son activité cloud, IBM affiche des revenus en baisse pour le troisième trimestre d’affilée
Face à Samsung, SK Hynix rachète l’activité de puce-mémoire NAND d’Intel pour 9 milliards de dollars