A la uneBusinessTech

Un iPhone low-cost bientôt disponible ?

Alors que l’iPhone est le smartphone le plus cher du marché, Apple travaillerait sur la commercialisation prochaine d’un téléphone à bas prix.

Il s’appellerait l’iPhone 5C. Depuis quelques jours, des photos de ces appareils circulent en provenance de Chine, mais le sacro-saint secret de la marque à la pomme reste bien gardé.

low-cost-iphone-iphone-5-bottom-1

La firme de Tim Cook va en effet présenter sa keynote le 10 septembre prochain, et l’on pourrait découvrir un nouveau venu dans la gamme des smartphones, en plus de l’iPhone 5S qui devrait être dévoilé.

L’iPhone 5S possède une coque, et se décline en cinq couleurs.

 

Dans la guerre des téléphones connectés, Apple chercherait donc à ouvrir une voie qui pourrait compenser quelque peu les déceptions des ventes de l’iPhone 5. En juin dernier, on parlait d’une prime à la casse sur les smartphones, contre un chèque fait par la firme de Cupertino, un projet non confirmé pour l’instant.
Apple, qui partage le pus gros du marché avec le coréen Samsung, viserait donc un public très large d’utilisateurs, notamment asiatiques. L’iPhone 5C, si cela se confirme, pourrait séduire les chinois par exemple, qui n’hésitent pas longtemps avant d’acheter « le Hongmi » vendu moins de 100 euros par la firme Xiaomi, un beau succès dans l’empire du milieu, qui en a vendu 7 millions au premier semestre et compte sur 20 millions d’appareils vendus d’ici la fin de l’année.

Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

8 commentaires

  1. yomz frenchweb ça sera pas du lowcost apple c’est pas du medion il aura des specs en retrait et sera juste moins cher que le flagship 5s

Un iPhone low-cost bientôt disponible ?
Après Google et Microsoft, Amazon lance son service de jeux vidéo à la demande
EdTech: Maria Schools lève 2 millions d’euros auprès de Crédit Mutuel Innovation et de business angels
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech