BusinessDecode BusinessTechTVWe Love Innovation

Comment eFounders fabrique en 18 mois les pépites de demain

Un reportage We Love Innovation de Maxence Fabrion, Richard Menneveux et Joseph Postec

Aircall, Spendesk, Front, Mention, Slite, TextMaster, Hivy, Upflow… Ces sociétés ont toutes un point commun : elles ont été propulsées par eFounders. Lancé en 2011 par Thibaud Elzière et Quentin Nickmans, le start-up studio franco-belge a développé sa propre recette pour faire émerger les futurs champions de la Tech française et européenne dans le sillage de Rocket Internet, pionnier en la matière fondé en 2007 à Berlin.

«L’idée, ce n’est pas de créer des entreprises qui soient sous perfusion du studio, c’est de créer des entreprises qui soient autonomes et indépendantes, avec leur propre culture et leur propre ADN. Ce sont ces sociétés qui deviendront les prochaines licornes», assure Thibaud Elzière qui dirige cette usine à champions située dans le IXème arrondissement de Paris. Celle-ci a fait décoller 18 sociétés depuis sa création. Parmi elles, Station et Slite ont rejoint le prestigieux accélérateur américain Y Combinator, tandis que Mention et TextMaster ont respectivement été acquis par MyNewsDesk et Technicis.

4 start-up lancées chaque année

Pendant 18 mois, les sociétés qui voient le jour au sein d’eFounders sont engagées dans une course effrénée au bout de laquelle elles doivent être prêtes pour s’imposer sur le marché. Et pas question d’attendre le produit parfait avant de le commercialiser. Chez eFounders, les entreprises sont rapidement confrontées à la réalité du terrain et aux attentes des clients. Un baptême du feu souvent difficile mais nécessaire pour éprouver le modèle des sociétés.

Chaque année, quatre jeunes pousses sont mises en orbite par le start-up studio franco-belge, et il n’est pas envisagé d’en lancer davantage. «A chaque fois que je lance une nouvelle boîte, c’est l’énergie que j’ai mis quand j’ai lancé Fotolia», s’amuse Thibaud Elzière. Pour chaque projet, eFounders investit en moyenne 600 000 euros par projet. Mais pour le patron de la structure, ce qui fait le succès d’une entreprise, ce sont avant tout les fondateurs. «Tout réside dans la qualité des fondateurs que l’on trouve», estime d’ailleurs Thibaud Elzière.

Dans ce contexte, comment eFounders épaule ces entrepreneurs ambitieux pour qu’ils puissent mener à bien leur projet ? Pour le savoir, Decode Media est allé à la rencontre de Thibaud Elzière, co-fondateur du start-up studio, et d’Alexandre Louisy, co-fondateur d’Upflow, jeune pousse accompagnée par eFounders…

eFounders : les données clés

Fondateurs : Thibaud Elzière et Quentin Nickmans
Création : 2011
Siège social : Paris
Activité : start-up studio

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Comment eFounders fabrique en 18 mois les pépites de demain
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?