ActualitéBusinessData RoomRetail & eCommerce

[Web Marketing] L’agence Cibleweb boucle une levée de plus de 770 000 euros

Fondée en 2001 par Guilhem Gleizes, l’agence de web marketing, CibleWeb vient d’annoncer une augmentation de capital de plus de 770 000 euros.

En effet, initialement dotée d’un capital social de 8000 euros et fonctionnant sous le régime de SARL, la société se transforme aujourd’hui en SAS au capital de 780 000 €.

Positionnée à l’origine sur le référencement naturel, Cibleweb propose désormais une offre globale à toutes les TPE/PME et grands comptes souhaitant optimiser leur visibilité sur le web.

La société s’articule ainsi autour de 4 métiers : le référencement naturel, l’e-mailing et la création graphique, la gestion des flux via sa solution IZIFLUX et la formation en web marketing.

Grâce à cette augmentation de capital, réalisée auprès d’investisseurs privés, Cibleweb compte donc mettre l’accent sur le développement de deux de ses activités : la gestion des flux produits des e-commerçants et son centre de formation en web marketing, grâce auquel l’agence compte former plus de 300 personnes par an d’ici fin 2013 avec un catalogue de plus de 70 modules. Dans cette optique, Cibleweb prévoit d’intégrer une dizaine de collaborateurs supplémentaires.

La société compte à ce jour 17 salariés et revendique un CA d’environ 980 000 € en 2011. Parmi ses clients, l’agence compte notamment : Verbaudet, Abix, Macway, Madeinsport, ou encore Nestlé, Grosbill et Meetic pour n’en citer que quelques uns.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Web Marketing] L’agence Cibleweb boucle une levée de plus de 770 000 euros
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link