ActualitéData RoomMedia

[WebRadio] Proxy, la nouvelle régie publicitaire de Radionomy et ProxiRégie

Radionomy et ProxiRégie, viennent de lancer Proxy, une nouvelle régie publicitaire qui n’est autre que le résultat du récent rapprochement entre les deux entités.

Lancé en 2007 à Bruxelles, le réseau de création et de découverte de radios en ligne, Radionomy, revendique aujourd’hui 6000 radios thématiques, une moyenne quotidienne d’un million d’heures streamées et pas moins de 14 M de VU dans le monde en septembre 2011. C’est aujourd’hui le leader européen dans le domaine des webradios.

Indépendante, Proxyrégie commercialise, pour sa part, les espaces audios des radios en ligne depuis 2006.

Proxy reprendra donc l’offre de ProxiRégie à laquelle viendra s’ajouter Radionomy. La nouvelle régie gérera donc les 6 000 radios en ligne que compte Radionomy ainsi que les streams de radios telles que Ouï FM, Voltage ou encore GenerationsFM et Hotmixradio.

Selon Radionomy, cette nouvelle offre devrait être significative. La plateforme estime, en effet, que Proxy représentera 30 à 35% de parts de marché de la radio en ligne.

Pour rappel, Radionomy, présent à Bruxelles et Paris, a récemment confié à la banque d’affaires Bryan Garnier la mission de boucler un nouveau tour de table à hauteur de 15 M$ pour financer son développement et notamment son implantation en Espagne, Allemagne et prochainement aux Etats-Unis. Cette levée de fonds devrait être finalisée très prochainement. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[WebRadio] Proxy, la nouvelle régie publicitaire de Radionomy et ProxiRégie
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance