A la uneEuropeStartupStartup ChannelTech

Wittyfit mesure la qualité de vie au travail «en temps réel»

Vos employés sont-ils bien dans leurs baskets? C’est à cette question que tente de répondre Wittyfit, une start-up qui a développé une plateforme de mesure de la qualité de vie au travail. Face à ce qui s’apparente à une notion assez vague, l’entreprise structure son analyse autour de trois piliers: le bien-être physique (la nutrition, le sommeil et l’activité physique), psychologique et au travail. Concrètement, les salariés d’une entreprise répondent, pour chaque questionnaire à choix multiple, à une série de 7 à 20 questions établies avec un centre de recherche en médecine du travail.

En ce qui concerne la confidentialité des données, «l’employeur, sur la partie bien-être physique, n’aura accès qu’à un indicateur de ressenti. Sur le reste des données, il aura un agglomérat par département, par site, par business unit, par filiale, mais jamais de données individuelles», assure Samuel Dewavrin, le fondateur de l’entreprise.

Plutôt qu’un audit ponctuel, l’entreprise affirme proposer un suivi régulier pour «prévenir les situations de mal-être des salariés». Commercialisant son offre comme un service sous forme d’abonnement mensuel pour chaque salarié, l’entreprise cible les sociétés de 100 salariés minimum «afin de garder l’anonymat». Les tarifs varient de 2 à 7 euros par mois et par inscrit, selon le nombre de comptes créés. Plus de détails avec Samuel Dewavrin, le fondateur de l’entreprise.

Fondateur : Samuel Dewavrin

Création : 2014

Siège social : Asnières-sur-Seine

Marché : bien-être au travail

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Wittyfit mesure la qualité de vie au travail «en temps réel»
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
Obsolescence programmée: Apple débourse 3,4 millions de dollars pour mettre fin aux litiges chiliens
Comment Gozem espère construire la «super app» d’Afrique francophone
Traçage des smartphones: une ONG porte plainte contre Google auprès de la Cnil
Passeport vaccinal: aux États-Unis, la polémique enfle autour de l’idée d’un sésame numérique
Zéro-Gâchis lève 10 millions d’euros et devient Smartway