A la uneAcquisitionTech

Xavier Niel fait son shopping télécom… à Monaco

Monaco Telecoms pourrait passer sous la coupe du patron d’Iliad.

Le patron de Free semble avoir flairé la bonne affaire du côté de Monaco. D’après le quotidien économique et financier britannique The Financial Times, le milliardaire Français serait sur le point de prendre une part majoritaire dans la plus importante compagnie téléphonique du Rocher: Monaco Telecom. L’officialisation de la reprise des 55% de capital détenus par le britannique Cable and Wireless Communications – jusque là majoritaire – pourrait intervenir d’ici la fin de la semaine. Pour rappel, le groupe majoritaire avait procédé à cette acquisition en 2004 auprès de Vivendi.

xavier-niel-frenchweb450 millions de dollars investis

A titre personnel, le dirigeant d’Iliad investirait ainsi quelques 450 millions de dollars soit l’équivalent de 325 millions d’euros pour s’offrir cet opérateur, qui est le principal fournisseur monégasque de services mobiles, de téléphonie fixe, de haut débit et de télévision payante. Employant 281 personnes, il compte environ 17 000 clients Internet et 35 000 clients mobiles. Un petit marché, mais qui s’avère très rentable: l’opérateur affiche un résultat net de 32 millions d’euros sur l’exercice allant de mars 2012 à mars 2013.

Xavier Niel poursuivrait donc ses projets à titre individuel. En 2010 il s’était associé à Matthieu Pigasse et Pierre Bergé pour racheter Le Monde. L’an dernier, il inaugurait avec l’informaticien Nicolas Sadirac son propre établissement de formation gratuite en programmation: l’Ecole 42.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Xavier Niel fait son shopping télécom… à Monaco
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?