FrenchWeb BusinessHealthcareLes émissionsWe Love Innovation

21, l’accélérateur de la Croix-Rouge pour développer l’innovation sociale

Un reportage We Love Innovation de Maxence Fabrion et Joseph Postec

Quand on vous parle d’incubateurs ou d’accélérateurs, vous pensez certainement en premier lieu à Y Combinator et Techstars aux États-Unis, et à Station F et EuraTechnologies en France. Pourtant, sachez que des acteurs plus étonnants existent en dehors de l’écosystème numérique. Dans l’Hexagone, le plus récent d’entre eux a été lancé par la Croix-Rouge au printemps. Baptisée «21», en référence aux défis sociaux à relever au XXIème siècle, la structure propose deux programmes pour accompagner les projets d’entrepreneurs et d’intrapreneurs durant des cycles de six mois. 

Dans ce cadre, l’une des plus importantes organisations humanitaires au monde met à disposition des porteurs de projet un espace de 1 000 mètres carrés au sein de son campus à Montrouge. Bénévoles, salariés, associations, start-up ou encore étudiants se côtoient ainsi au quotidien pour créer une émulation collective visant à construire ensemble l’impact social de demain. Sur cet espace, la Croix-Rouge propose un coworking social, un studio de réalité virtuelle et une école de codage informatique, en partenariat avec Simplon.co.

Un accompagnement intrapreneuriat/entrepreneuriat de 6 mois 

Cette vision se dessine au travers d’initiatives comme celles de Wero, un cabinet de recrutement spécialisé dans le placement de personnes réfugiées en entreprises, ou de Solinum, qui propose plusieurs services pour améliorer le quotidien des sans-abri, deux projets soutenus dans le cadre du programme entrepreneuriat de l’accélérateur 21. En parallèle, des projets portés par des bénévoles et des salariés de la Croix-Rouge sont accompagnés par la jeune structure, à l’image de Croix-Rouge Mobilités, une plateforme de services de mobilité partagée, et de Minutis, une application permettant d’optimiser les opérations de la Croix-Rouge française. Près de 150 candidatures ont été envoyées pour prendre part à la première promotion, 8 ont été retenus à l’arrivée (4 pour le programme intrapreneuriat et 4 pour le programme entrepreneuriat).

Particularité de l’accélérateur 21, il n’investit pas dans les start-up accompagnées, comme le font d’autres structures à l’image du start-up studio franco-belge eFounders, lancé par Thibaud Elzière et Quentin Nickmans pour fabriquer en 18 mois les futurs champions de la Tech française et européenne. En revanche, si la pertinence de la solution développée est validée à l’issue des six mois d’accompagnement, la Croix-Rouge prévoit un déploiement à prix coûtant ou avec une marge négociée sur l’ensemble du réseau de l’association d’aide humanitaire, qui compte 18 000 salariés, 60 000 bénévoles et 1 700 établissements et délégations locales. 

En quête d’innovation sociale, FrenchWeb s’est rendu dans les locaux de l’accélérateur 21 au sein du campus de la Croix-Rouge à Montrouge. Rencontre avec Grégoire Ducret, son directeur, et des porteurs de projet accompagnés par la structure pour comprendre son approche et ses ambitions…

21 : les données clés

Directeur général : Grégoire Ducret
Création : 2019
Siège social : Montrouge
Secteur : aide humanitaire
Activité : accélérateur d’innovation sociale

Bouton retour en haut de la page