ActualitéData Room

Adyoulike évolue avec le captcha publicitaire vidéo

Fondée en avril 2011 par Julien Verdier et Yohan Elmaalem, la start-up Adyoulike a lancé il y a quelque mois la première régie de captcha publicitaire en France. Aujourd’hui, après avoir passé le cap du million de captchas publicitaires résolus, la société évolue et lance un nouveau format avec le captcha publicitaire vidéo.

Pour rappel, les captchas sont ces espaces dans lesquels il est demandé à l’internaute de recopier des caractères déformés pour s’authentifier. Ils sont notamment utilisés par les sites internet souhaitant éviter les spams.

En France, près de 7M de captchas sont remplis chaque jour. Parfois illisibles, ils sont souvent encombrants et synonyme de perte de temps pour les internautes. Partant de ce constat, Adyoulike a choisi de monétiser cet espace en remplaçant les caractères déformés par des messages publicitaires.

Aujourd’hui, et à la demande des annonceurs et éditeurs de sites, Adyoulike enrichit son offre en lançant officiellement le Captcha publicitaire vidéo. Pour accéder à un contenu premium sécurisé, l’utilisateur doit donc regarder la totalité d’une vidéo pour ensuite accéder au message, qu’il doit recopier pour finaliser son action.

Julien Verdier, PDG de Adyoulike : « Le Captcha publicitaire Vidéo est une opportunité pour les utilisateurs et éditeurs, et bien sûr les annonceurs. Il permet aux utilisateurs d’accéder gratuitement à des contenus Premiums et aux éditeurs de mieux monétiser leur audience. Pour les annonceurs, c’est la garantie que leurs vidéos seront vues à 100% et que leurs messages seront mémorisés avec un impact sans équivalent. »

Pour rappel, en juin dernier Adyoulike a procédé à une levée de fonds auprès de Kima Ventures, portée par Xavier Niel, Jérémie Berrebi, Jacques-Antoine Granjon et Eric Cohen.

Bouton retour en haut de la page
Adyoulike évolue avec le captcha publicitaire vidéo
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs