Startup

[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #41: Youboox

Youboox se veut le « Spotify français du livre » en proposant un accès gratuit et légal aux livres numériques, associé à une rémunération pour les éditeurs et les auteurs. La start-up vient de lancer la version officielle de sa plateforme communautaire de lecture numérique gratuite et illimitée accessible sur iPad et Web.

35 éditeurs sont déjà partenaires de ce nouveau mode de distribution de livres. Youboox est en phase de négociation avec les grandes maisons qui semblent intéressées par l’idée afin de réduire fortement tout intérêt au piratage des ouvrages numériques.

L’application Youboox a déjà été téléchargée 25 000 fois depuis son lancement en béta en mars. Le modèle de la société tient sur une offre gratuite avec bannière publicitaire au-dessus de la zone de lecture et un futur abonnement premium a 9.99 €/mois, disponible d’ici à la fin de l’année. Il permettra une lecture hors connexion et une sélection plus large de livres.

[jwplayer mediaid= »81732″]

Suivez nous:

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media

Un commentaire

  1. Youboox est un très bon moyen d’apprivoiser les liseuses, et va peut-être permettre ainsi au livre numérique de décoller en France.
    Dans cette même optique, Bookstory propose aux lecteurs des manuscrits inédits, qu’ils téléchargent et commentent en pouvant partager avec les auteurs et d’autres lecteurs. Ce tremplin va amener les manuscrits les plus plébiscités à être présentés à des maisons d’édition « traditionnelle » pour que ceux-ci soient publiés au format papier.
    C’est plaisant pour un lecteur de voir le numérique au service du livre. Hâte de voir où en seront ces plateformes d’ici quelques années !

Bouton retour en haut de la page