A la uneAsieEuropeFonds d'investissementInvestissementsLondres

Atomico, 765 millions de dollars pour investir sur les champions européens

Paris n'a pas encore devancé Londres en matière de capital-risque, mais la capitale, et le Continent, en position de challenger, intéressent de plus en plus les fonds. La société d'investissement londonniene Atomico a levé 765 millions de dollars pour la création de son nouveau fonds «Atomico IV», prévu pour financer «des sociétés européennes et étrangères en série A et au-delà», indique à FrenchWeb Yann De Vries, partner au sein de la structure fondée en 2007 par Mattias Ljungman et Niklas Zennström, le fondateur de Skype. 

Ce tour de table s'est effectué auprès de «fonds de pension, fonds souverrains, des corporates et des investisseurs privés européens», précise-t-il tout en confirmant la présence de fonds asiatiques; «des alliés qui apportent un savoir-faire».

Alors que la tech française a levé plus de 200 millions d'euros en janvier 2017, Atomico va chercher à mettre la main sur les entreprises «qui ont le potentiel de devenir des acteurs globaux très rapidement. Nous allons chercher autour de 1 milliard de dollars de sortie», détaille Yann de Vries. Si la France est bien pourvue en «pontes dans l'intelligence articielle – sur laquelle se joue une importante chasse aux talents de la parts des fonds», le fonds Londonien aura aussi un oeil sur les nouveaux champions aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et au Brésil. Il pourra investir entre 10 et 15 millions de dollars en série A, et entre 25 et 30 millions au-delà. 

Ce nouveau fonds a déjà réalisé neuf investissements dans divers secteurs (santé, aviation, e-commerce…), tels Lilium Aviation, Drivetribe, JobAndTalent, LendInvest. Au total, il a réalisé 80 investissements. «Nous sommes convaincus que l'approche traditionnelle du VC qui dirige le board sur le produit, la stratégie, est dépassée. Il faut passer par des experts dans tous ces domaines; il faut coordonner les ressources», conclut Yann de Vries.

Fondateurs : Mattias Ljungman et Niklas Zennström

Siège : Londres

Date de création : 2007

Effectifs : 40

Participations d'Atomico IV : Pipedrive – Series B, Lilium Aviation – Series A, Scandit – Series A, Bitmovin – Series A, Drivetribe – Series A, LendInvest – Series B, JobAndTalent – Series B, Farmdrop – Series A, Mapillary – Series A.

Lire aussi : 

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Atomico, 765 millions de dollars pour investir sur les champions européens
Cashfree
FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator
Astanor Ventures
AgTech: Astanor Ventures clôture son fonds à impact à 275 millions d’euros
AdTech : la startup française Teemo acquise par Near
Première usine d’InnovaFeed inaugurée en octobre 2017, notre site de Gouzeaucourt est situé près de Cambrai (Hauts-de-France)
Protéines d’insectes: InnovaFeed récolte 140 millions d’euros auprès de Temasek et Creadev
PropTech : DL Software met la main sur Wipimo
Quelle est cette FinTech africaine soutenue par Jeff Bezos?