ActualitéBusinessEuropeFW BusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTechTV

Balderton Capital investit 4 millions de dollars dans la start-up française Tempow

Le montant

La start-up française Tempow, qui développe une solution pour connecter les enceintes bluetooth de plusieurs marques, a bouclé un tour de table de 4 millions de dollars (3,3 millions d’euros) mené par le fonds londonien Balderton Capital. Lars Fjeldsoe-Nielsen, associé chez Balderton depuis deux ans, aura en charge le suivi de Tempow, lui qui a déjà accompagné WhatsApp, Dropbox ou encore Uber dans leur développement. C4Ventures, autre fonds londonien créé par Pascal Cagni, ancien patron d’Apple en Europe, Moyen-Orient et Afrique, a également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2015 par Vincent Nallatamby, Thomas Girardier et Julien Goupy, Tempow a vu le jour avec un seul but : connecter toutes les enceintes bluetooth, peu importe leur marque. Après de multiples rebondissements, la start-up française y est finalement parvenue sous la forme d’une application mobile. Celle-ci permet de centraliser la commande des enceintes bluetooth de différentes marques sur une même interface. «Le portable devient capable de faire du multi-streaming vers toutes les marques de périphériques», résume Vincent Nallatamby, co-fondateur et CEO de Tempow.

Après un passage chez The Refiners, la start-up française Tempow avait franchi un cap l’an passsé en signant un partenariat avec Motorola. Ce premier accord avec un fabricant de smartphones a notamment permis d’intégrer la technologie de Tempow dans le Motorola Moto X4. Pour séduire d’autres fabricants de smartphones, Tempow travaille sur de nouvelles fonctionnalités. L’entreprise a notamment développé une technologie de traduction en temps réel via bluetooth. Celle-ci permet aux utilisateurs de programmer chaque casque ou oreillette sans fil sur une langue différente.

Les objectifs 

Avec ce tour de table, Tempow entend étendre son champ d’action à tous les types de périphériques, comme les télévisions, les ordinateurs et les enceintes connectées. De plus, la jeune pousse veut voir plus loin que par le seul prime de l’audio. «Nous voulons sortir du cadre audio, nous voulons devenir une entreprise bluetooth à part entière», indique Vincent Nallatamby.

Dans ce sens, Tempow va développer de nouveaux produits autour de la technologie bluetooth. La société veut notamment s’atteler à sécuriser davantage le protocole de connexion sans fil. Avec l’explosion du marché de l’IoT, illustré par l’essor des enceintes connectées comme Google Home ou Amazon Alexa, le potentiel à exploiter est conséquent pour Tempow. La start-up mise principalement sur l’Asie pour doper sa croissance. Dans ce cadre, l’entreprise songe à ouvrir un bureau en Chine, à Shenzhen.

Tempow : les données clés

Fondateurs : Vincent Nallatamby, Thomas Girardier et Julien Goupy
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : solution pour connecter les enceintes bluetooth de plusieurs marques
Financement : 4 millions de dollars en mai 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This