ActualitéComTech

[Adblock] Brave, le nouveau navigateur contre les publicités «invasives» du cofondateur de Mozilla

Brendan Eich, l'un des cofondateurs de la Mozilla Foundation, et créateur de JavaScript, se lance dans une nouvelle aventure. Il vient de présenter Brave, un navigateur Internet open source qui propose de bloquer les publicités jugées comme trop invasives en matière de vie privée, ou qui ralentissent trop fortement la navigation des internautes.

A l'inverse de nombreux logiciels bloqueurs de publicité, Brave n'effacera pas toutes les bannières. Certaines annonces, considérées comme «pertinentes et [qui] répondent à nos normes de qualité générales (non-intrusives, sans trackers)» devrait continuer d'apparaître, «mais cette décision sera prise dynamiquement et n'impliquera jamais des frais de whitelist», explique Brave sur son site Internet. Une «whitelist» correspond à une liste d'annonceurs qui ont accepté de payer un éditeur de logiciel d'ad blocking pour ne pas voir leurs publicités bloquées.

Partage des revenus

Pour se rémunérer, Brave a en effet opté pour un modèle économique différent. Il pourra remplacer certaines publicités bloquées par d'autres annonces sélectionnées… par lui-même. «Nous réduisons donc le nombre total d'annonces auquel l'utilisateur est exposé et augmentons la qualité et la pertinence, tout en bloquant simultanément les trackers qui suivent votre activité à travers les sites», détaille la société dans sa FAQ.

Le fondateur du navigateur veut ensuite partager les revenus dégagés par ces publicités avec les éditeurs de sites Web, mais également avec les utilisateurs sous forme de Bitcoins. Wired évoque une commission de 15% pour Brave, et de 55% pour les éditeurs, le reste étant partagé entre les utilisateurs et les fournisseurs de publicités.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This