ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Brett Johnson, l’ancien cybercriminel devenu conseiller en sécurité

Surnommé « The Original Internet Godfather », Brett Johnson a été une figure de la cybercriminalité pendant plus de 20 ans. Après avoir passé plusieurs années en prison, il a changé de camp et conseille maintenant les entreprises via son entreprise AnglerPhish Security. Il fait partie des intervenants qui ont pris la parole lors de la dernière édition de L’Échappée Volée, devenue Boma France Festival, qui s’est déroulée les 4 et 5 juillet à la Seine Musicale.

Brett Johnson, c’est une histoire de rédemption comme les affectionnent les États-Unis. Ainsi, son passé de cybercriminel lui sert aujourd’hui à aider les entreprises à se protéger contre la cybercriminalité.

« Elles ont conscience que la cybersécurité est un enjeu mais elles ne comprennent pas le visage de la cybercriminalité, à quel point elle est organisée », explique Brett Johnson. Or, c’est selon lui une nécessité pour pouvoir bien se protéger.

Pour ce dernier, le principal danger des entreprises sont les tentatives de phishing. « 92 % des intrusions commencent par cette technique, car il est plus facile de soutirer à quelqu’un des informations que d’entrer de force dans le système ».

Quels sont les autres principaux dangers ? Faut-il payer les rançons ?… Retrouvez l’interview complète de Brett Johnson :

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Brett Johnson, l’ancien cybercriminel devenu conseiller en sécurité
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Share via
Copy link