Actualité ClubDecode BusinessTech

Comment Akamai utilise le cloud pour améliorer la diffusion de contenu dans le monde entier

[Contenu réalisé en partenariat avec Akamai]

Conçu pour élargir les capacités de stockage, le cloud est aussi un vecteur pour améliorer la diffusion de contenus en ligne. C’est sur ce segment que la société Akamai a choisi de se positionner en déployant un réseau de diffusion de contenu (CDN) avec plus de 233 000 serveurs répartis dans plus de 130 pays et déployés sur plus de 1 600 réseaux à travers le monde. Chaque jour, Akamai gère ainsi près de trois trillions d’interactions Internet pour assurer une expérience en ligne rapide, fiable et sécurisée à des millions d’internautes dans le monde.

Avec le cloud, de nouvelles perspectives s’ouvrent aux entreprises qui opèrent leur transformation digitale. Pour gagner en agilité et en performance, elles sont de plus en plus à se tourner vers le cloud qui offre une élasticité plus grande pour diffuser du contenu dans le monde entier. «Avec le cloud, nous avons le droit de se tromper et d’essayer. C’est un modèle qui va remplacer les investissements avec un serveur local et toutes les maintenances associées, donc cela favorise considérablement l’innovation, réduit les coûts et offre beaucoup plus d’agilité», explique Jérôme Renoux, Regional Sales Director chez Akamai.

Une visibilité sur 30% du trafic Web mondial 

Pour garantir un réseau fiable et efficace, Akamai a noué des partenariats avec les acteurs majeurs du cloud. Ainsi, IBM, Alibaba Cloud, Fujitsu ou encore Microsoft Azure se sont rapprochées de la société américaine pour rendre les services d’Akamai disponibles sur leur plateforme via des API avec des modèles économiques adaptés et intégrés dans la structure des entreprises. Le but est de proposer un modèle économique qui permet une consommation à l’usage, notamment le «pay-as-you-go» qui permet de rendre le cloud aussi attractif.

Cependant, si le cloud est très attractif, il n’en reste pas moins une cible de choix pour les cybercriminels. Pour se prémunir face aux menaces en ligne, Akamai mise sur son expérience engrangée depuis sa création 1998 et son poids dans le cloud mondial. «Nous avons une visibilité sur environ 30% du trafic Web mondial, ce qui nous donne beaucoup de vécu et la possibilité de classifier et d’appréhender les menaces sur Internet», souligne Jérôme Renoux. La sécurité est d’autant plus une priorité pour Akamai dans la mesure où la plateforme supporte essentiellement de la vidéo, ce qui nécessite une qualité de service irréprochable. L’expertise de la société américaine a séduit une grande variété d’acteurs, comme des journaux, des éditeurs en ligne, des réseaux sociaux, des sites e-commerce, des entreprises du secteur des médias et du divertissement, ou encore l’armée des États-Unis.

Interview de Jérôme Renoux, Regional Sales Director chez Akamai :

Akamai: les informations clés

Fondateurs : Tom Leighton et Daniel Lewin
Création : 1998
Chiffre d’affaires : 2,3 milliards de dollars en 2016
Siège social : Cambridge
Effectifs : plus de 6 600 employés

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Akamai utilise le cloud pour améliorer la diffusion de contenu dans le monde entier
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique
Salesforce s’offre Slack pour 27,7 milliards de dollars afin de rivaliser avec Microsoft