ActualitéBusinessStartup

Comment la start-up française NavX s’attaque au géant Google

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

En novembre 2009 Google suspend le compte Adwords de NavX, spécialiste des points d’intérêts géolocalisés pour GPS et iPhone. Motif, le partage d’emplacements de radars mobiles contraire à sa politique, bien que légal en France.

Les Adwords sont alors au coeur du marketing de NavX qui voit son acquisition et son CA décroîtrent en flèche.

Soutenue par l’autorité de la Concurrence, NavX récupère son compte Adwords cet été mais vient de déposer une plainte auprès du Tribunal de Commerce et réclame 7M € de dommages et intérêts à Google pour préjudice économique.

Le récit de cette nouvelle version de David contre Goliath avec Jean Cherbonnier, Président de NavX

3 commentaires

  1. Oui ils sont sympas chez Navx. Moi je voudrais juste qu'ils enlèvent mon numéro de portable sur leur site.. ou alors qu'on bosse ensemble mais pas entre es deux…

Bouton retour en haut de la page
Comment la start-up française NavX s’attaque au géant Google
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media