A la uneMediaTech

Confidentiel – meltygroup prépare une plate-fome dédiée à l’e-sport

CONFIDENTIEL – Alors que meltygroup vient tout juste de lancer son douzième site thématique, meltyDiscovery, consacré à l’univers du voyage et de la découverte (aventures, voyages, nature, technologie), l’entreprise vient de décider de se renforcer dans l’e-sport dès la rentré prochaine avons-nous appris.

La décision a été actée la semaine dernière, selon une source proche du dossier. Si la forme exacte n’a pas encore été déterminée, le projet s’inscrira dans le cadre de melty Entertainment et se présentera sous la forme d’un « hub » regroupant les actualités liées à l’e-sport.

Melty pourrait également organiser des évènements sportifs et sponsoriser des équipes et des joueurs de jeux vidéos. Une « league Melty » serait ainsi à l’étude. Un partenariat avec un spécialiste du secteur n’est pas à exclure même si rien n’a encore été signé selon nos sources. Pour l’instant, seule l’orientation générale a été fixée, les montants de l’investissement n’étant pas encore connus.

Fondé en 2008 par Alexandre Malsch et Jérémy Nicolas, deux anciens de l’école Epitech, meltygroup édite une dizaine de sites thématiques (melty.fr, meltyBuzz, meltyStyle, meltyFood, meltyCampus…) dédiés aux 12-17 ans et 18-30 ans.

Revendiquant 26 millions de visiteurs uniques, Melty a ouvert des versions étrangères de son magazine – en Italie, Espagne, Allemagne, Brésil et au Maroc – opérées depuis l’hexagone. Le groupe prévoit de se lancer sur les marchés indien, polonais, tchèque, russe, et turc d’ici à 2016 et vise une audience de 100 millions de visites mensuelles.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Confidentiel – meltygroup prépare une plate-fome dédiée à l’e-sport
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump