Data Room

eCommerce: la France se classe en 6e position du e-shopping européen en matière de pouvoir d’achat

Kelkoo vient de publier les résultats de son Index des Prix du E-commerce Européen qui compare plus de 1 220 prix sur Internet (TVA incluse) dans les 10 principaux pays d’Europe et aux Etats-Unis, pour un panier de 124 produits de consommation courante parmi 12 catégories incluant : les livres, les DVD, la musique, les équipements informatiques, les consoles de jeux, les jouets, les équipements électroniques, les produits de beauté, les téléphones mobiles, l’électroménager, l’automobile, et l’alimentation.

  • Le Royaume-Uni affiche les prix Internet les plus bas d’Europe, avec un panier de produits -34% moins cher que la moyenne, suivi de l’Allemagne (-17,5%), l’Italie (-17,3%) et la Suède (-16,4%)
  • En France, ce panier de produits de consommation courante coûte -12,4% de moins que la moyenne de l’Index
  • Le Danemark propose les prix Internet les plus élevés avec des produits 83,2% plus chers que la moyenne, suivi de la Norvège (47%) et les Pays-Bas (8,7%)
  • Les prix Internet outre-Atlantique restent imbattables et sont -35,4% moins élevés que la moyenne de l’Index. Par exemple, une Playstation 3 coûte 171,88 euros aux Etats-Unis, contre 284,99 euros en France et 322,78 euros en Norvège

Où sont les produits les moins chers et quels sont-ils ?

  • Les acheteurs britanniques réalisent les meilleures affaires en ligne avec les livres (-54,6%), la musique (-49,5%), les jouets (-26,9%), les DVD (-22%) et l’électroménager (-12,7%) comparé à la moyenne de l’Index.
  • Les acheteurs américains font le plein de bonnes affaires avec les voitures (-37,3%), les consoles de jeux (-30,1%), les téléphones mobiles (-27,2%), les ordinateurs (-26,9%), les produits électroniques (-11,7%) et de beauté (-4,7%)
  • Les acheteurs espagnols profitent des prix les plus bas avec les produits alimentaires de base (-38.2%)
  • La France est le 3e pays à proposer les prix les plus bas en matière d’électroménager (-3%), mais affiche les prix les plus élevés pour ce qui est des consoles et jeux (+15,5%)
  • Les écarts les plus importants sont constatés avec les livres dont le prix moyen en Norvège (17,5 euros) est 209% plus élevé qu’au Royaume-Uni (5,67 euros). Les produits électroniques connaissent la plus faible variation de prix ; pas plus de 33% entre les marchés étudiés

En moyenne, 19% des cyberacheteurs français ont réalisé des achats sur des sites étrangers au cours de l’année passée. Parmi eux, ils sont déjà 4 sur 10 à reconnaître pratiquer ce type d’achat au moins 6 fois par an. Preuve du potentiel des achats transfrontaliers, les internautes concernés sont 35% à leur consacrer entre 11% et 30% de leur budget annuel d’e-commerce. Si certains cyberacheteurs français franchissent le cap de commander sur des sites Internet hors de nos frontières, c’est avant tout pour profiter des prix plus bas (58%). La possibilité de se procurer des produits indisponibles en France est la deuxième raison invoquée par 49% des internautes interrogés, devant l’absence de site français de la marque recherchée (25%). Parmi les produits disponibles hors de France, les plus attractifs pour les internautes sont en premier lieu les produits électroniques et des vêtements où ils sont respectivement 24% à s’en procurer sur des sites étrangers, suivi des livres (22%), des DVD (19%) et de la musique (18%).

 

 

Selon le rapport, les Etats-Unis continuent de surclasser l’Europe en matière de prix bas sur Internet, avec un panier -35,4% moins cher que la moyenne de l’Index. Ceci s’explique dans une large mesure par la faiblesse relative du Dollar face à la Livre et à l’Euro, combinée à des taxes de vente inférieures aux taux de TVA européens. Toutefois, le Royaume-Uni, l’un des marchés de commerce de détail en ligne parmi les plus matures et compétitifs, se classe juste derrière les Etats-Unis, avec un panier significativement moins cher (-34%) que la moyenne de l’Index. L’Allemagne est la suivante en termes de rapport qualité/prix (-17,5%), suivi de près par l’Italie (-17,3%), la Suède (-16,4%), la Belgique (-13,9%) et la France (-12,4%) .

A l’opposé, le Danemark présente les prix les plus élevés de tous avec des produits 83,2% plus chers que la moyenne de l’Index, suivi de sa voisine la Norvège (47%) et des Pays-Bas (8,7%).

La lotterie des prix Internet au-delà des frontières :

De tous les pays étudiés, le Royaume-Uni et les Etats-Unis proposent les prix Internet les plus bas pour 11 des 12 catégories de produits examinées par l’Index. Les Etats-Unis offrent leurs meilleures affaires aux acheteurs en quête d’automobiles (-37%), de consoles de jeux (-30%), de téléphones mobiles (-27%), d’ordinateurs (-26,9%), d’équipements électroniques (-11,7%) et de produits de beauté (-4,7%). De son côté, le Royaume-Uni propose ses prix les plus attractifs avec les livres (-54,6%), la musique (-49,5%), les jouets (-26,9%), les DVD (-22,0%) et l’électroménager (-12,7%). En matière d’alimentation, le pays le moins cher est l’Espagne avec le prix d’un panier de denrées de base inférieur de 38,2% à la moyenne. La France est le 3e pays à proposer les prix les plus bas en matière d’électroménager (-3%) et affiche des prix plus compétitifs que la moyenne dans 4 autres catégories de produits : l’alimentation (-20,6%), l’automobile (-13,7%), les jouets (-10,9%), les DVD (-2%) [3].

En revanche, la Norvège peut se vanter d’être le pays le plus cher pour 6 des 12 catégories de produits étudiées : les produits de beauté (129% au dessus de la moyenne de l’Index), les livres (40%), la musique (33,8%), les téléphones mobiles (29,8%), les équipements informatiques (20,4%) et les jouets (16,2%). Et même si cela peut paraître étonnant, les Etats-Unis apparaissent comme le marché de l’équipement électroménager le plus cher (31,1%).

Parmi les autres pays les moins compétitifs en matière de prix Internet figurent : l’Italie où les DVD sont 17% plus chers ; le Danemark où les automobiles et les équipements électroniques sont respectivement, 88,7% et 17,8% au dessus de la moyenne de l’Index ; et la Suède, où le prix de la nourriture est 68% plus élevé. De son côté, la France affiche les prix les plus forts pour ce qui est des consoles et jeux (+15,5%). Les acheteurs français payent également plus cher que la moyenne dans 6 des catégories de produits analysées pour l’Index : les livres (24,6%), les produits de beauté (21,8%), les équipements informatiques (16%), la musique (6,4%), les téléphones mobiles (4,7%) et les équipements électroniques (1,8%) [3].

« Aujourd’hui, seulement 25% des e-commerçants vendent hors de leurs frontières, tandis que seuls 30 millions de cyberacheteurs sur 150 millions en Europe réalisent des achats sur des sites étrangers. Les résultats de notre rapport révèlent que les prix Internet d’un même produit peuvent connaître un écart supérieur à 200% selon les marchés. Ceci démontre que les consommateurs pourraient réaliser de substantielles économies si les achats transfrontaliers sur Internet étaient rendus plus simples », souligne Nicolas Jornet, Directeur de Kelkoo France. « Bien que 20% des transactions Internet européennes soient réalisées hors des frontières, simplifier les règles et lever certaines limitations pourrait favoriser la concurrence. Un marché Internet Unique offrirait aux commerçants une véritable opportunité de développer leurs affaires à travers les états membres de l’Union Européenne et redonnerait indéniablement confiance aux consommateurs ».

Tags
atelier-platform

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “eCommerce: la France se classe en 6e position du e-shopping européen en matière de pouvoir d’achat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This