ActualitéEdTechEuropeLes levées de fonds

English Attack! lève 900 000 euros pour s’étendre en France et dans les pays émergents

Le montant

La plateforme d’apprentissage en vidéo de l’anglais English Attack! va étoffer son offre. La société qui l’édite, Entertainment Learning, vient de lever 900 000 euros auprès de Cap Decisif Management via le Fonds Régional de Co-Investissement Ile-de-France (FRCI), de réseaux de business angels franciliens (Investessor, Val’Angels, Femmes Business Angels, Paris Business Angels et WeLikeStartup). Bpifrance a également accordé un prêt, dont le montant n’a pas été dévoilé.

Le modèle économique

frederic-tibout-englishattack
Frederic Tibout, co-fondateur d’Entertainment Learning

English Attack! mise sur un catalogue de vidéos ludiques issues de films et de séries. Elle cible les jeunes Français, mais aussi ceux des pays émergents. Son offre est commercialisée en freemium avec un abonnement à destination des particuliers. Celui portant sur un mois coûte 11,99 euros, un abonnement pour 6 mois coûte environ 48 euros, celui d’un an environ 72 euros et celui de deux ans environ 120 euros.

La société vend aussi des abonnements aux professeurs particuliers, aux écoles et aux entreprises. Le revenu moyen par abonné est de 54 euros avec une durée moyenne d’abonnement de 7 mois.

Les objectifs

L’entreprise entend accélérer sa croissance sur les marchés français, turc et brésilien et « développer son offre d’applications pour les plateformes mobiles » grâce à cette première levée de fonds.
Co-fondateur de la société, Frédéric Tibout précise: « Les fonds levés seront utilisés selon 3 axes:

  • La R&D avec l’ajout de nouveaux modules web et le développement d’applications mobiles,
  • L’équipe avec le recrutement de talents en web design, en ergonomie et en marketing digital,
  • Le financement de campagnes marketing sur les réseaux sociaux pour l’acquisition de nouveaux utilisateurs sur nos zones les plus rentables: la France, la Turquie et le Brésil ».

 

La société espère passer le cap des 4 millions d’utilisateurs sur les 12 prochains mois. A ce jour, elle en revendique 400 000. Frédéric Tibout a co-fondé l’entreprise parisienne avec Paul Maglione. Il en est actuellement le président. Pour l’instant, l’équipe est composée de ses deux fondateurs, d’une personne chargée du développement en Roumanie et de freelances basés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. « Les fonds levés vont permettre le recrutement sur Paris d’une équipe de 5 personnes dédiée au design et au marketing » précise-t-il.

La concurrence

Parmi les concurrents de ce service il existe le site allemand Babbel qui permet d’apprendre 14 langues et qui a levé 10 millions de dollars en mars 2013 et 22 millions cette semaine, le site Busuu qui propose l’apprentissage de 12 langues et English Central, qui permet d’apprendre la langue de Shakespeare en vidéos. Il en existe pléthore d’autres dont LearnersTVGymGlishAnglais Facile, Anglais Video

Originaire des Etats-Unis, il existe aussi Duolingo, dans lequel Google Ventures a investi 45 millions de dollars le mois dernier. Enfin sur tablette et à destination des jeunes enfants, il existe l’application Pili Pop créée par Elsa Prieto, Soiny Duval et Eugène Ernoult à Paris.

[tabs]

[tab title= »Entertainment Learning: les données clés »]

Fondateurs: Frédéric Tibout et Paul Maglione

Création: septembre 2009

Siège social: Paris

Activité: Education aux langues en ligne

Effectifs: 2 personnes et quelques freelances

Financement: 900 000 euros levés en 2015

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
EquipAUto

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This