ActualitéMarketing & Communication

[Etude] Vague de déprime sur Twitter en 2011

L’humeur était morose sur Twitter en 2011. Telle est la conclusion d’une récente étude publiée par des chercheurs de l’Université du Vermont.

L’équipe a en effet mené une étude d’envergure ou près de 46 milliards de mots, tweetés par 63M de personnes entre septembre 2008 et août 2011, ont été analysés. Les chercheurs se sont ainsi attachés à associer chaque nom, verbe ou adjectif à une humeur. Par exemple « licenciement » correspondait à la notion de déprime tandis que « amour » était assimilé à la notion de bonheur. Fort de ces données l’équipe a réalisé un graphique afin de visualiser les tendances issues de cette étude.

Celui-ci nous offre une courbe qui tend à s’affaisser au fur et à mesure du temps écoulé. Ainsi, 2008 apparaît plutôt comme une année heureuse sur le site de microblogging, tandis que 2009 et 2010 figurent, quant à elles, comme des années plutôt neutres en terme d’émotion. En revanche, dès la fin 2010 l’humeur tend à se dégrader et en 2011 le moral des troupes semble être au plus bas.

Reste donc à savoir si l’humeur ambiante de la plateforme reflète effectivement celle que l’on retrouve en dehors du réseau social…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Vague de déprime sur Twitter en 2011
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr