ActualitéMarketing & Communication

Facebook s’apprête à concurrencer Vine en lançant jeudi la vidéo sur Instagram

Encouragé par les bonnes performances du service de Twitter et l’essor de la vidéo en ligne, le réseau social préparerait, à terme, la monétisation de l’audience d’Instagram.

Selon une source de Techcrunch, Facebook s’apprête à enrichir Instagram d’un service vidéo proche de Vine. Effectif à partir du 20 juin, ce lancement n’a pour l’instant fait l’objet d’aucune publicité de la part du réseau social. Si la rumeur courait depuis plusieurs semaines outre-Atlantique, avec la publication d’un article de Matthiew Keys, spécialiste des réseaux sociaux pour Reuters, le flou persiste encore autour de ce nouveau service. Il copierait le fonctionnement de Vine, le service de Twitter permettant d’enregistrer de courtes vidéos n’excédant pas 6 secondes.

Dès son lancement, l’application Vine avait cartonné, coiffant en nombre de partages SocialCam, son principal concurrent. Depuis janvier, la croissance du nombre d’utilisateurs a doublé tous les mois pour atteindre les 8% en avril. 13 millions de personnes utiliseraient l’application rien que sur iOS. Boosté par le lancement début juin de la version Android, le nombre de vidéos Vine partagées sur Twitter dépasserait déjà le nombre de photos Instagram avec respectivement 2,86 millions de partages contre 2,17 millions selon ce graphique publié par l’analyste Topsy:

vine_vs_instagram

Cette situation s’explique aussi par la décision de Facebook de limiter les possibilités de partager directement des clichés Instagram sur la plateforme de micro-blogging afin de limiter les pertes d’audiences de l’application.

Avec ce lancement, Facebook se dote ainsi, à l’instar de ses concurrents Twitter et Google, d’un service capable de surfer sur le boom de la vidéo en ligne: en 2017, on estime qu’il y aura près de 2 milliards de vidéonautes dans le monde, contre 1,3 milliard cette année. L’ajout de la vidéo devrait ainsi permettre à Instagram, fort de près de 100 millions d’utilisateurs, d’accroître encore son audience en vue de sa monétisation auprès des annonceurs.

Pour rappel, une récente étude menée par Be On (Aol Networks) sur les acteurs de la publicité en ligne aux États-Unis et en Europe faisait état d’une hausse des budgets destinés à la vidéo chez 73% des sondés.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This