BusinessLes contributeursLes ExpertsMarketing & CommunicationMediaTech

Fake news : de la parodie à la propagande politique

Par Thomas Gouritin, fondateur de Regards Connectés

Ah les fameuses fake news. Alors que nos députés s’acharnent à définir ce que cela pourrait être légalement pour pouvoir les sanctionner, posons nous quelques minutes pour prendre un peu de hauteur avec Romain Pigenel, co-fondateur de Futurs.io et ex directeur de la communication numérique de l’Elysée et du Gouvernement époque François Hollande.

Nous retournons avec lui aux origines de la propagande et à sa transformation à l’heure du numérique et des réseaux sociaux. Une massification de la diffusion de l’information, et à fortiori d’informations trompeuses, qui va bien plus loin avec l’émergence des plateformes et du putaclic. Les campagnes politiques ayant toujours eu pour but de gagner, Romain nous explique comment Obama et Trump se sont engouffrés dans cette brèche de la manipulation d’algorithmes avec le succès qu’on leur connaît…

Si le sujet vous intéresse nous ne pouvons que vous conseiller d’aller lire les billets de Romain sur Medium et de suivre son actualité, il se murmure qu’un hackathon de haut niveau sur les fake news est en préparation.

Regard.

 

L’ensemble des vidéos de Regards Connectés sont à retrouver sur le site.

Le contributeur:

Passionné de technologie et d’innovation du côté des interfaces web, Thomas Gouritin baigne dans les chatbots depuis plusieurs années avec la conception de projets pour des acteurs nationaux et internationaux.
Depuis 18 mois, il documente des tests de chatbots dans tous les secteurs sur medium.com/1jour1bot et il en a tiré un livre blanc complété par les témoignages de grands comptes (de Direct Energie à Disney France). Son mot d’ordre: stop au bullshit, pensons avant tout à l’expérience offerte aux utilisateurs!
Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This