/ Brand ContentTransport

[FW Radar] Smart mobility: comment Wever veut rendre nos déplacements plus « responsables »

[Contenu réalisé en partenariat avec Digital InPulse]

Thomas Côte et Brice Eichwald, fondateurs de Wever, ont un long passé au sein d’associations étudiantes et beaucoup de projets à leur actif. Se retrouver pour un concours startup était naturel. De ce fait, Wever est l’un des deux lauréats niçois pour le concours Digital InPulse, organisé par Huawei.

Plus de détails avec Thomas Côte, CEO de Wever:

À quel besoin votre service répond-il?

Chaque jour, nous faisons tous le même constat: l’offre de transport est insuffisante, ne répond pas toujours à nos besoins et surtout, ne nous permet pas d’adapter facilement nos déplacements pour les rendre plus «responsables». Si chacun de nous pouvait s’exprimer, nous transformerions une somme de problèmes individuels en solutions de mobilité collectives! C’est la mission de Wever.

Quelle est votre proposition de valeur?

Wever permet à chaque personne d’évaluer ses déplacements quotidiens vers le lieu de travail, la fac ou encore les loisirs, et d’exprimer ses pénibilités. La plateforme analyse l’ensemble des besoins et propose à chacun un parcours personnalisé pour améliorer sa mobilité. Wever, à travers les entreprises, les collectivités ou même les centres commerciaux, crée alors des lignes de bus, des stations de vélo ou met en place du covoiturage choisi par les utilisateurs eux-mêmes.

Wever est la première plateforme de pilotage de la mobilité et du changement des comportements, centrée sur l’humain.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos clients acheteurs sont les entreprises qui veulent mettre enfin en place un plan de Mobilité d’Entreprise (PME) digne de ce nom, qui marche, rapide et économe, tout comme les parcs d’activité ou zones industrielles qui souhaitent elles aussi mettre en place des Plans de Déplacement Inter Entreprises (PDIE) performants. Au sein des collectivités, Wever devient l’interlocuteur privilégié qui dialogue avec les usagers et aide la collectivité à faire évoluer au quotidien son offre de mobilité avec les citoyens.

Quel est votre plan de développement?

La solution Wever rencontre un franc succès. Nous améliorons désormais notre plateforme et entrons dans l’ère de la data intelligence pour rendre nos algorithmes encore plus puissants.
Déjà déployés dans plusieurs régions en France, nous voulons nous encrer durablement au sein du territoire national pour devenir la référence en matière de smart mobility.

Quels sont vos enjeux?

Nos enjeux sont désormais de dérouler notre plan commercial pour aller à la rencontre de nos futurs clients. Notre solution technique va également beaucoup évoluer et nous souhaitons référencer de plus en plus de partenaires opérateurs de mobilité et acteurs d’initiatives pour apporter toujours plus d’actions et de solutions à nos clients. Nous initions une levée de fonds pour relever ces défis.

Qui sont vos concurrents?

Wever n’a pas à proprement parler de solution concurrente, la plateforme est très innovante dans son approche. Mais notre proposition de valeur se positionne à la croisée de trois univers concurrentiels que nous intégrons finalement dans notre proposition de valeur: les cabinets d’étude, les startup de mobilité uni modales, et les applications de mobilité.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Éric Léandri, PDG de Qwant. Éric est un niçois, qui a su s’imposer avec une solution alternative en matière de protection de la donnée, en face des géants GAFA. Il prône un entrepreneuriat français et réussi. Il incarne à mes yeux le travail, la détermination et la preuve que l’impossible n’est pas français.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi?

  • Waze, pour sauver mon temps chaque jour.
  • Slack, pour rester au contact de mon équipe à n’importe quel moment.
  • Whatsapp, ma messagerie préférée.
  • Photo, car désormais la capture d’images sert bien au-delà de la simple photographie «souvenir».
  • Smashing Four, pour me détendre en battles rapides et ponctuels pendant la journée !

Les 5 événements Tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi:

Je ne suis pas un grand fan des rendez-vous tech, apéros innovation & compagnie. J’ai horreur de perdre du temps et je n’ai pas trouvé réellement de rendez-vous qui m’en fasse beaucoup gagner.

Une start-up à nous faire découvrir?

O’Sol, depuis la première heure, je suis fan du projet.

Les données clés

  • Fondateurs: Thomas Côte et Brice Eichwald
  • Date de création: 2015
  • Levée de fonds: Montant non communiqué en mai 2019 avec une participation minoritaire de la société Transdev
  • Siège: Nice

 

À propos de Digital InPulse

Huawei organise depuis 2014 le programme Digital InPulse qui soutient l’excellence des start-ups françaises, en leur proposant un voyage d’affaires (Learning expedition) en Chine du Sud dans la « Bay Area », afin de leur présenter des opportunités de développement à l’international.

Digital InPulse rayonne d’ores et déjà dans 4 grandes métropoles françaises, et fédère un écosystème de partenaires en région. L’édition 2019 s’ouvre dorénavant aux start-ups d’Ile-de-France par le biais d’auditions à Paris dans le cadre de Viva Technology.  Digital InPulse, c’est avant tout 50 start-ups accompagnées depuis 5 ans dans les grands domaines d’excellence comme l’Internet des objets, le Big Data ou encore le domaine des mobilités.

Retrouvez ci-dessous le discours d’ouverture de Christian Estrosi, Maire de Nice, lors de l’édition 2019 de Digital InPulse Nice:

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[FW Radar] Smart mobility: comment Wever veut rendre nos déplacements plus « responsables »
Innover par la technologie ne suffit pas
Realytics lance Adkymia et rend l’achat de campagnes TV accessible à tous les budgets
Le futur marché des taxis volants devrait peser plus de 35 milliards de dollars en 2035
Rakuten
Rakuten paie les pots cassés de l’entrée en Bourse laborieuse de Lyft
La startup Kardinal lève 2 millions d’euros pour sa solution d’optimisation de livraison de colis
Brand Content vs Content Marketing: c’est compliqué
Copy link