/ Brand ContentIndustrie

[FW Radar] Ubudu mise sur la géolocalisation pour faciliter le quotidien des usines et des hôpitaux

[Contenu réalisé en partenariat avec Digital InPulse]

François Kruta et Thomas Saphir, amis de longue date et fondateurs de la start-up Ubudu, font partie des deux lauréats de Paris pour le concours Digital InPulse organisé par Huawei.

Rencontre avec François Kruta, co-fondateur et CEO d’Ubudu:

À quel besoin répond votre service? Quel problème résout-il?

De nombreuses et coûteuses inefficacités opérationnelles dans les usines, les hôpitaux et le retail sont liées à l’absence de suivi de la localisation et de mesure de l’utilisation des actifs et des personnes. Cela fait notamment perdre du temps à chercher un outil ou une personne, et acheter des ressources en surplus, ou entraîne un manque de visibilité sur les temps d’attente.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous apportons des gains de performance opérationnelle grâce à une solution IoT complète (Hardware + Software) de géolocalisation précise (jusqu’à quelques centimètres) et analyse des flux d’actifs offrant un ROI optimal grâce à : la simplicité d’installation, la flexibilité d’usage liée au support simultané de plusieurs technologies RF (BLE, UWB, LPWAN), la capacité à être déployée à l’échelle et la facilité d’intégration.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions? Que recherchent-ils? Quels sont leurs usages? 

Nous travaillons avec des grands comptes sur quatre segments, principalement en Europe et en Asie :

– La restauration rapide, notamment l’optimisation du service à table en lien avec les kiosques digitaux.

– L’industrie pour la recherche d’outils, le suivi des ordres de fabrication, la sécurité du personnel, l’optimisation de l’utilisation du matériel roulant (ex : charriots élévateurs), l’optimisation des flux et des processus de production.

– Les hôpitaux pour le suivi de la localisation et de l’utilisation du matériel mobile (ex : brancards, lits, pousses-seringues), le suivi de la localisation de certains patients à risque, l’évaluation des temps d’attente lors des parcours d’examens complexes (ex : médecine nucléaire).

– Historiquement, les très grands bâtiments publics (ex : grands musées, aéroports, gares), notamment pour des problématiques de géolocalisation et de navigation sur smartphone et l’utilisation des espaces. Ex : Louvre, MTR à Hong Kong.

Quel est votre plan de développement?

Nous focalisons nos efforts de développement sur la croissance de l’entreprise, en particulier sur les segments porteurs démarrés en 2017 : industrie et hôpitaux. Au niveau du produit, cela implique la poursuite de la verticalisation, avec le développement d’analyses spécifiques utilisant le machine learning, et un travail pour rendre notre solution toujours plus simple à installer et maintenir.

Nous poursuivons une internationalisation déjà bien entamée avec des clients de nos solutions dans plus de 30 pays sur 3 500 sites.

Notre stratégie commerciale s’appuie beaucoup sur des partenariats avec des intégrateurs et d’autres fournisseurs de solutions spécialisés intégrant notre offre. Nous notamment travaillons avec Huawei avec qui notre technologie de localisation ultra-précise peut être intégrée grâce à une carte d’extension dans les routeurs Wi-Fi entreprise de la marque.

Notre focus reste aujourd’hui l’Europe (France, Allemagne, Angleterre) depuis Paris et l’Asie (Singapour, Asie du Sud/Est, Chine, Japon) depuis notre bureau de Hong Kong.

Quels sont vos enjeux?

Nos enjeux sont aujourd’hui de devenir un acteur incontournable au niveau mondial des solutions d’amélioration opérationnelle s’appuyant sur les technologies IoT de localisation indoor et outdoor (track & trace).

C’est un marché en forte croissance estimé à plusieurs milliards, mais très fragmenté aujourd’hui à la fois au niveau des solutions que des technologies où les offres qui proposent les meilleurs ROI sont essentiellement construites par quelques startups comme Ubudu qui utilise des composants low costs et des software truffés d’algorithmes mathématiques et d’intelligence artificielle.

Cela implique de continuer à attirer des ingénieurs R&D talentueux et créatifs, nous en comptons une trentaine aujourd’hui, et de muscler nos équipes commerciales et de customer success. Nous cherchons à recruter sur tous ces postes.

Qui sont vos concurrents? Qu’est ce qui vous distingue d’eux?

Nos principaux concurrents sont typiquement des spécialistes des solutions de géolocalisation indoor (hardware + moteur de calcul de localisation) ou parfois des intégrateurs / fournisseurs de solutions métier s’appuyant sur ces acteurs. On les trouve aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Finlande et en Chine.

Ce qui nous distingue, c’est que nous apportons une solution de bout-en-bout, avec un logiciel répondant à des cas d’usages prouvés, certains de nos concurrents n’offrant qu’une solution partielle et souvent peu orientée métier. De plus contrairement aux concurrents, nous supportons simultanément plusieurs technologies avec des niveaux de précision différents (approche hybride BLE, UWB et LPWAN) et fournissons des API ouvertes et facilement intégrables.

Notre solution est typiquement plus flexible, plus modulable, plus rapidement utilisable et scalable (plus de 500 000 trackers produits et suivis quotidiennement), ce qui nous permet de proposer une offre avec des ROI particulièrement compétitifs au niveau mondial et un niveau de risque de mise en œuvre relativement faible.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

James Altucher, car il a créé des dizaines de sociétés et aujourd’hui, il est devenu un motivational speaker. Il a formalisé l’art de se réinventer et offre une méthode pragmatique pour affronter de façon positive les défis que la vie nous réserve.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi?

LinkedIn, Messages, Kindle, Music, Netflix. Connecter, échanger et s’enrichir de nouveaux contenus, prendre du plaisir.

Les 5 événements Tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi:

VivaTech, MWC, Slush, Hannover, Messe, Smart Industries. Pour rencontrer des clients et des partenaires, en particulier dans l’Industrie 4.0 et l’IoT.

Les données clés:

  • Fondateurs:François Kruta et Thomas Saphir
  • Date de création: 2011
  • Levée de fonds: environ 2M€ auprès d’investisseurs privés
  • Siège: à Paris avec des bureaux à Varsovie et Hong Kong
À propos

Huawei organise depuis 2014 le programme Digital InPulse qui soutient l’excellence des start-ups françaises, en leur proposant un voyage d’affaires (Learning expedition) en Chine du Sud dans la « Bay Area », afin de leur présenter des opportunités de développement à l’international.

Digital InPulse rayonne d’ores et déjà dans 4 grandes métropoles françaises, et fédère un écosystème de partenaires en région. L’édition 2019 s’ouvre dorénavant aux start-ups d’Ile-de-France par le biais d’auditions à Paris dans le cadre de Viva Technology. Digital InPulse, c’est avant tout 50 start-ups accompagnées depuis 5 ans dans les grands domaines d’excellence comme l’Internet des objets, le Big Data ou encore le domaine des mobilités.

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[FW Radar] Ubudu mise sur la géolocalisation pour faciliter le quotidien des usines et des hôpitaux
[FW Radar] BrightLock, la solution d’Havr pour déverrouiller les portes grâce à votre smartphone
microDON, l’EEMI et leurs partenaires lancent la seconde édition du HACKADON
Comment Innso veut rendre la relation client plus agile
Comment LinkedIn Learning se positionne sur un marché du e-learning en forte croissance
[FW Radar] IoT : TrackAp veut sécuriser les flottes de vélos en Europe
[Appel à candidatures] Rejoignez X-UP, l’incubateur de start-up deeptech de l’École polytechnique
Copy link