ActualitéBusinessTech

Google engage 1 milliard de dollars pour aider les ONG à lever des fonds

AFP

Google a annoncé jeudi 200 millions de crédits publicitaires pour les ONG, portant le total pour 2020 à 1 milliard de dollars, afin d’aider les associations à lever des fonds, notamment dans les domaines de la santé et de l’injustice raciale. Le géant de la recherche sur Internet a fait le constat de l’explosion des besoins des organisations combinée à l’assèchement des dons.

Les associations tentent en effet de faire face aux effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19 sur la santé des 8 millions de personnes contaminées, mais aussi sur d’autres problèmes de société, des violences domestiques à la santé mentale des personnes vulnérables. A la crise sanitaire s’ajoute la prise de conscience aux Etats-Unis et ailleurs du racisme systémique à l’égard des personnes noires et racisées. « Les ONG prennent des mesures pour répondre à ces défis, mais beaucoup connaissent des difficultés financières, alors que les événements habituels pour lever des fonds sont annulés », constate Michelle Hurtado, la responsable des crédits publicitaires chez Google.

200 millions supplémentaires

Fin mars, le groupe californien avait déjà consacré 600 millions de dollars aux institutions de santé et aux PME, pour qu’elles puissent continuer à communiquer avec les citoyens et les consommateurs malgré la distanciation sociale. Les 200 millions supplémentaires de crédits décidés jeudi seront attribués aux associations qui s’occupent de la reprise, notamment dans les économies les plus touchées, ainsi qu’à des organisations de lutte contre les inégalités raciales dans le monde.

Ce sujet est au coeur de l’actualité en raison de la mobilisation de centaines de milliers de personnes dans la rue et sur les réseaux sociaux, pour protester contre les violences policières et le racisme systémique, depuis le meurtre de George Floyd, un Afro-Américain, par un policier blanc. Google a ainsi versé une partie des crédits publicitaires au fonds de défense légale et d’éducation de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP).

Mercredi, le groupe avait déjà annoncé 275 millions de dollars de dons à différentes causes permettant de lutter contre la discrimination raciale, dont 100 millions déjà promis par sa plateforme de vidéos en ligne YouTube pour les artistes noirs. Sundar Pichai, le patron de Google et d’Alphabet, la maison-mère, a aussi fait savoir que l’entreprise allait redoubler d’efforts pour recruter et promouvoir des Afro-Américains dans l’encadrement de l’entreprise. 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Google engage 1 milliard de dollars pour aider les ONG à lever des fonds
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link