AsieFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Ibanfirst, 10 millions d’euros pour étendre les services financiers aux PME en Europe

  • La plateforme de Banking as a Service (BaaS) Ibanfirst annonce avoir levé 10 millions d'euros auprès de Xavier Niel, et de family offices. 
  • La société, qui propose aux entreprises d'ouvrir un compte en ligne et d'y effectuer toutes leurs opérations financières courantes, est agréée par la Banque Nationale de Belgique et peut donc opérer dans toute l'Europe. 
  • Des Fintech peuvent également proposer leurs services via sa plateforme. 

 

Le montant

Ibanfirst, la plateforme de «Banking as a Service» (BaaS) spécialisée dans les transactions multidevises annonce avoir levé 10 millions d'euros auprès de Xavier Niel, via son fonds NJJ, et de family offices. Initiallement lancée en 2013 sous le nom de FX4BIZ, la start-up créée par Pierre-Antoine Dusoulier (ex directeur général de la banque danoise Saxo Banque en France), proposait au départ une solution de gestion de change aux PME. Elle a depuis élargi son offre de services et a changé d'identité.

Avec sa nouvelle plateforme, les entreprises peuvent désormais ouvrir un compte en banque et réaliser l'ensemble de leurs opérations financières courantes entièrement en ligne (versements de salaires, affacturage, prélèvements automatiques, etc.). L'originalité de son approche tient à son mode de facturation, identique à celui pratiqué dans le SaaS: l'entreprise ne paie que pour ce qu'elle utilise.  

Etablissement agréé par la Banque Nationale de Belgique, Ibanfirst est passeportée dans l'ensemble de l'Europe (c'est-à-dire qu'elle a l'autorisation d'opérer dans tous les pays européens, ndlr). 

Le marché

Ibanfirst, qui a traité plus d'un milliard d'euros de transactions pour la seule année 2015 et qui revendique plus de 1 000 clients entreprises, se place en challenger des établissements bancaires. La société est également en concurrence partielle avec d'autres Fintech. On retiendra notamment Kantox sur le marché des changes, Lendix en matière de financement (prêt), ou encore Lemon Way dans la gestion des paiements.

A noter, au-delà des services qu'elle a développés en propre, Ibanfirst propose à des Fintech de s'intégrer sur sa plateforme pour y proposer leurs services. 

Les objectifs de la Start-up 

Cette levée de fonds permettra à l'entreprise de soutenir sa croissance, et notamment de financer le lancement de nouveaux services. Domiciliée en Belgique, elle possède une succursale en France. 

Fondateur : Pierre-Antoine Dusoulier

Création : 2013 (sous le nom FX4BIZ)

Siège social : Belgique

Activité : Plateforme de services, Fintech

Effectif : 35 salariés

LIRE aussi: La start-up du jour : Fx4biz veut diminuer les coûts de transaction en devises étrangères

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Ibanfirst, 10 millions d’euros pour étendre les services financiers aux PME en Europe
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
discord
Discord lève 500 millions de dollars et double sa valorisation