Marketing & Communication

[Infographie] Facebook, Twitter, Pinterest, Google +… Les derniers chiffres clefs des médias sociaux

901M d’utilisateurs pour Facebook, 555M pour Twitter, 170M pour Google + et 11,7M pour Pinterest... Le site Go-Gulf.com a récemment publié une infographie qui recense les derniers chiffres clefs des principaux médias sociaux. Sans apporter d’informations majeures, cette réalisation permet toutefois de comparer rapidement chaque plateforme sociale. Au menu : nombre de membres, visiteurs mensuels, taux d’engagement et éléments démographiques.

Parmi les principaux chiffres mis en avant :

  • Les membres de Facebook passent en moyenne 405 minutes par mois sur le réseau.
  • Les adeptes de Pinterest passeraient également 405 minutes sur le tableau de liège 2.0
  • Sur Twitter, le temps passé en moyenne par mois descend à 89 minutes.
  • Google apparaît, quant à lui, comme le plus mauvais élève en la matière, avec seulement 3 minutes enregistrées par mois.
  • Pinterest attire davantage de femmes (68,2%) tandis que Google séduirait, pour sa part, plus les hommes (63%)
  • En terme d’âge, Facebook apparaît comme le réseau social qui attire les plus jeunes générations : 63% des membres ont entre 13 et 34 ans.
  • Sur Twitter, 57% ont entre 26 et 44 ans.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

12 commentaires

  1. Pour Google, ça commence à sentir un peu le sapin non?
    Peut-être que faire un 2ème Facebook n’était pas un bon choix stratégique sachant que ce dernier semble suffire.

    A contrario, je suis impressionné par les chiffres de Pinterest. Je serai curieux de connaitre ces chiffres pour la France.

  2. Dommage que cette infographie ne prenne pas en compte Instagram qui compte plus de 40M d’utilisateurs !

  3. Effectivement, le parallèle entre facebook et Google+ est assez violent. Quand on voit que les utilisateurs passent en moyenne quasiment 7h par mois sur fb, contre 3 (toutes) petites minutes pour G+…

  4. Google est nettement inférieur à Facebook en terme de fréquentation mais il a un gros avantage c’est en terme de référencement.

    Je pense que dans les années à venir les +1 de google favoriseront beaucoup plus le SEO que les likes de Facebook, ce qui est logique du point de vue de google.

  5. Les +1 de Google en termes de référencement naturel sont d’ores et déjà de bons accélérateurs de particules. Reste à motiver le +1, chose pas toujours évidente dans certains secteurs d’activité… Quelqu’un a un retour sur l’achat en lot de +1 ?

  6. Je pense qu’il y a une erreur dans votre infographie, en effet sur le ratio homme/femme, les trois derniers macarons, les pourcentages ne correspondent pas aux images.
    (on peut voir assez nettement que le pourcentage le plus élevé est associé au bleu le plus faible sur Google et linkedIn et l’inverse sur Pinterest).
    Mais très bon travail autrement ;-)

  7. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que Google+ n’arrive pas à atteindre les mêmes performances que Facebook, que cela met la firme en danger. Certes, le nombre d’abonnés et la fréquentation quotidiennen’est pas la même. Mais il faut plus voir Google+ comme une plateforme qui conjointement à Chrome, sert de plaque tournante et de vitrine marketing pour tous les outils directs ou satellites de Google. Et Dieu sait si ceux-ci sont nombreux. En tout cas, les rentrées publicitaires continuent d’affluer, ce qui n’est pas tout à fait le cas de Facebook. Alors, dire que ça commence à sentir le sapin pour Google, c’est méconnaître la réalité économique.

[Infographie] Facebook, Twitter, Pinterest, Google +… Les derniers chiffres clefs des médias sociaux
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
La publicité ciblée sur Internet: quelle est son efficacité?
Apple reporte sa fonctionnalité sur le pistage publicitaire qui inquiète Facebook
Jean-Baptiste Rudelle quitte sa place au conseil d’administration de Criteo
Comment réseauter efficacement en ligne en cette période de reprise ?