Tech

Smartphones, réseaux sociaux, médias… Les 2 dernières études à découvrir

ComScore publie une étude sur l’accès à des sites de navigation, McKinsey a présenté une étude lors du News World Summit basée sur une enquête sur l’utilisation des réseaux sociaux pour accéder aux sites de contenus.

Les smartphones privilégiés aux ordinateurs pour accéder aux sites de navigation

ComScore a publié  une étude sur l’accès à des sites de navigation (comme Google Maps, Mappy ou ViaMichelin) à l’aide d’un smartphone et d’un ordinateur, à travers les 5 principaux marchés européens (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni). L’étude a montré que 35% des utilisateurs de smartphones ont accédé à des sites internet via leur appareil mobile en mars 2012 tandis que 49,6% ont accédé à ces sites depuis leurs ordinateurs.

L’audience des sites de navigation sur smartphone a augmenté de 55% en un an alors que l’accès à ces sites via un ordinateur est en hausse de seulement 8%. Ce dynamisme s’expliquerait notamment par la présence d’applications mobiles. En effet, avec des applications telles que Google Maps, déjà installée sur de nombreux téléphones, il semble plus facile de s’appuyer sur le dispositif que de vérifier l’itinéraire à l’avance et d’imprimer des cartes et des trajets.

En mars 2012, 90,4M de visiteurs ont accédé à des plans et des itinéraires via leur ordinateur, représentant 49,6% de l’audience internet. En comparaison, 39,8M de plans d’accès ont été visités par des utilisateurs de smartphones via leur appareil, ce qui représente 35% de l’audience sur smartphone. La France s’est classée première pour la pénétration des sites de cartes sur ordinateur, mais au dernier rang en terme d’accès depuis un smartphone. Le Royaume-Uni était le premier utilisateur sur le marché des smartphones avec 40,2%.

Selon les chiffres de ComScore, les possesseurs d’iPhone sont les plus gros utilisateurs de plans d’accès sur mobile (53,4%), face à Google Android (39,8%) et Microsoft (34,5%).

Le tableau ci-dessous recense les données de référence de ComScore mobiles, avec une analyse des comportements de consommation mobile et la pénétration de périphérique pour les cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni). ComScore précise que cette hausse rapide de l’utilisation de sites de navigation sur smartphone laisse à penser que les mobinautes utilisent ces sites lorsqu’ils ceux-ci se trouvent hors de leur domicile.


Quand le mobile et les réseaux sociaux font bon ménage

Le cabinet McKinsey a présenté une étude lors News World Summit basée sur une enquête menée dans 15 pays à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie à la fin de 2011. Celle-ci révèle que 35 % des internautes américains utilisent désormais les réseaux sociaux pour accéder aux sites de contenus.

En Europe, 55 % des détenteurs d’un smartphone le considèrent désormais comme leur principal terminal réellement personnel. Le temps passé par jour sur le mobile a grimpé de 75 minutes environ en 2008, à près de 110 en 2011 (pour 255 minutes environ sur la télévision, comme sur les PC). Et la communication ne représente plus que 27 % du temps passé sur le mobile, contre 61 % en 2008.

De même, plus un internaute possède de terminaux, plus il lit. Et sa propension à payer dépend du terminal qu’il utilise : environ 30 % des détenteurs d’iPad y ont acheté un contenu au cours des six derniers mois (32 % pour les jeux, 30 % pour la musique, etc.), soit davantage que sur l’iPhone (25 % pour les jeux et 22 % pour la musique), et très loin devant la moyenne générale (8 % pour les jeux et 10 % pour la musique).

Quant aux réseaux sociaux, les internautes européens y ont consacré 23 % de leur temps en 2011, contre 15 % passés sur les sites d’information. Aux Etats-Unis, 14 % des internautes les ont choisis comme page d’accueil et 35 % les utilisent désormais pour accéder aux sites de contenus.

L’étude comporte quelques autres enseignements intéressants : en Grande-Bretagne, par exemple, 51 % des lecteurs de journaux déclarent avoir fait le choix de rester sur un format papier pour la qualité du contenu. A l’inverse, les plus jeunes se détournent massivement du papier : 55 % des 25-34 ans préfèrent Internet pour leur consommation de médias, tandis que 10 % seulement de cette classe d’âge préfère le papier.

Les smartphones font aujourd’hui entièrement partie de la vie quotidienne dans le monde. Il est prévu qu’ils atteignent 90% de pénétration aux Etats-Unis d’ici 2015. Les prévisions du rapport annoncent aussi que 80% de tous les médias seront consommés sous forme numérique en 2020 (contre 50%en 2007). Eric Hazan, associé chez McKinsey, a d’ailleurs annoncé lors de la conférence : « Le digital est le seul billet pour l’avenir, les jeunes générations ne sont prêtes pas de revenir sur le papier. » Une stratégie mobile est à présent obligatoire pour les entreprises médiatiques. »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This