/ InsidersActualité

[INSIDERS] Les dépenses sur les applications de rencontres ont augmenté de 190% depuis 2016

#DatingApp: les dépenses sur les applications de rencontres ont augmenté de 190% depuis 2016 dans le monde

App Annie a publié une étude sur les applications de rencontres et leur impact sur la société. L’entreprise d’analyses de données sur le marché des applications mobiles a dénombré 1,3 milliard de dollars de dépenses consommateurs sur les applications de rencontres depuis 2016.

Si en 2018, les applications de rencontres auraient provoqué plus d’un tiers des mariages dans le monde, les dépenses des consommateurs sur celles-ci ont bien augmenté de 190 % depuis 2016. En 2018, Tinder était l’application de rencontre la plus utilisée dans le monde, se positionnant juste derrière Netflix en ce qui concerne les dépenses consommateurs, en dehors des jeux mobiles.

App Annie

 

On retrouve en deuxième place du classement l’application Bumble, sur laquelle les femmes initient les conversations. L’application a proposé cette année de nouvelles fonctionnalités, comme celle de voir qui vous a « aimé » en premier, prolonger les matchs au-delà de la durée classique de 24 heures avant qu’ils n’expirent ou encore la possibilité de rejouer les matchs expirés.

A l’instar de Tinder et Bumble, certaines applications souhaiteraient évoluer en proposant aux utilisateurs de trouver des amis ou un réseau professionnel, s’attaquant ainsi au marché de Facebook et LinkedIn.

#Transport: EureCab lève 700 000 euros pour comparer les tarifs des taxis et VTC

La startup parisienne EureCab, qui permet à tous les particuliers de comparer les tarifs des VTC et des taxis en France, sur toutes les plateformes partenaires (Uber, Marcel, SnapCar, LeCab, Félix, Citybird), lève 700 000 euros. Fondée en 2015 par Théodore Monzies et Cédric Van Daele, EureCab a fait son entrée sur le marché du transport à la demande en lançant son application mobile gratuite fin 2017. 

Ce premier tour de financement a été réalisé auprès de nouveaux investisseurs, d’investisseurs historiques et de les business angels et les investisseurs historiques. Cette levée va permettre à la startup d’accélérer son développement, notamment dans l’amélioration de la plateforme, l’inclusion de nouveaux partenaires et les actions de communication. EureCab, revendique déjà plus de 50 000 clients en France et plus de 500 chauffeurs actifs et ambitionne de se développer à l’international.

Crédit: EureCab

Théodore Monzies, fondateur d’EureCab, résume ainsi l’objectif de cette levée de fonds: «Notre modèle a démontré sa pertinence en réservation à l’avance. Cette levée de fonds doit nous permettre d’accélérer notre développement sur le segment de la réservation immédiate, d’élargir notre portefeuille d’offres et de proposer les meilleurs chauffeurs au meilleur prix pour tous types de trajets».

#Crowdfunding: Solylend lève 1,4 million d’euros pour soutenir les projets à impact positif 

Solylend, une plateforme de financement participatif par le prêt rémunéré, lève 1,4 million d’euros pour soutenir les projets innovants à impact social ou environnemental positif. Les particuliers prêtent de l’argent à des porteurs de projets à impact via la plateforme, et sont remboursés mensuellement ou trimestriellement, avec un taux de rémunération de 4 à 7%.

Crédit: Solylend

Lors de cette levée, les principaux investisseurs ont été BPI France, la région Nouvelle Aquitaine et le fonds Technostart, opéré par l’incubateur Bordeaux Technowest. L’objectif expliqué par le fondateur Nicolas Pereira est de financer 4 millions de projet en 2019. « Une partie des projets seront axés sur le développement dans les pays du Sud, tel que l’accès à l’énergie ou à l’eau. D’autres seront eux déployés en France et en Europe et concerneront par exemple les énergies renouvelables, les transports propres ou encore l’agriculture bio», explique fondateur de Solylend. Cette levée de fonds a aussi pour objectif de financer des évolutions techniques sur la plateforme, notamment pour l’adapter aux demandes des acteurs des énergies renouvelables. 

 

#Nomination: Laurent Degré nommé directeur général de Cisco France 

Laurent Degré, qui a précédemment dirigé les équipes « Service Provider » en France, a été nommé directeur général de Cisco France. En tant que président du comité de direction, il dirige toutes les activités de Cisco dans le pays. Laurent Degré a pour mission de réunir les équipes Cisco, les technologies et les partenaires pour créer des plateformes intelligentes hautement sécurisées, au service de la transformation numérique des entreprises et de la société.

Laurent Degré, PDG de Cisco France.
Crédit: Cisco france

«La vision et la solide expérience de Laurent dans le domaine des logiciels, des réseaux et des opérateurs télécoms, constituent une combinaison idéale pour aider nos clients et nos partenaires à se connecter en toute sécurité, et ainsi saisir les opportunités offertes par le numérique. Laurent dirige des équipes exemplaires avec une vision claire : accélérer continuellement l’innovation pour que tout le monde puisse profiter de l’ère de l’hyper-connecté», a déclaré Santiago Solanas, vice-président pour l’Europe du Sud et la France de Cisco.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Copy link