/ InsidersActualitéBusiness

[INSIDERS] Waymo et Jaguar s’allient ; Foundation, la première série sur les start-up ; Facebook retarde Portal…

#VisMaVie: Xavier Niel présente Foundation, la première série documentaire immersive sur les start-up, à Station F

Suivre les aventures de quatre start-up hébergées à Station F, afin de mieux appréhender leur quotidien et la diversité de l’écosystème : telle est l’idée à l’origine de Foundation.

Les quatre premiers épisodes de cette série documentaire, qui en compte huit, ont été présentés hier en avant-première dans le campus de start-up, en présence de Xavier Niel, son fondateur, et de Roxanne Varza, sa directrice.

Xavier Niel et Roxanne Varza, Station F. Mars 2018. Crédit : Adsvark Media.

La série, co-produite par Station F et le Studio Next (Altice),  sera diffusée à partir du 4 avril, dans l’émission Tech&Co de BFM Business, et sur TechCrunch.

Mais vous pouvez dès maintenant vous plonger dans le quotidien trépidant de ces formidables entrepreneurs (Recast.ai, Meet My Mama, Les Sherpas, Torq Labs), grâce à cette bande-annonce. Chez FrenchWeb, on a beaucoup aimé ce « feuilleton du réel » au pays des entrepreneurs.

#FastAndAutonomous: Waymo et Jaguar s’allient pour lancer une voiture autonome haut de gamme

Alors qu’Uber doit désormais faire face aux conséquences de l’accident mortel qui a impliqué l’une de ses voitures, son principal rival Waymo vient de signer un joli coup, avec un partenariat d’envergure.

Le constructeur britannique, désormais propriété de l’indien Tata Motors, va développer en collaboration avec la filiale d’Alphabet, une version autonome du nouveau SUV 100% électrique de la marque, l’I-Pace.

Ainsi, selon le communiqué de Jaguar Land Rover, il s’agira du « premier véhicule haut de gamme électrique autonome destiné au service de transport sans chauffeur de Waymo ».

Jusqu’à 20 000 I-Pace devraient rejoindre la flotte sans chauffeur de Waymo dans les deux premières années de production. Ça va nous changer de la Chrysler Pacifica…

#Facebook: une journée de plus marquée par le scandale Cambridge Analytica

Depuis le début du scandale Cambridge Analytica qui touche Facebook, pas une journée ne se passe sans son lot de petites phrases, conséquences ou opération de communication de la part de l’entreprise américaine. Côté communication, le réseau social a annoncé qu’il allait avancer la date de la mise en place de son système centralisé permettant aux utilisateurs de contrôler plus facilement leurs paramètres de confidentialité et de sécurité.

À partir de cette nouvelle page, les utilisateurs pourront normalement contrôler les informations personnelles que le réseau garde sur eux ou encore télécharger un fichier comprenant les données collectées par Facebook à leur sujet. Cette nouvelle page devrait être accessible à tous les utilisateurs dans les prochaines semaines.

Extrait de l’article de Facebook présentant cette nouvelle page.

Du côté des conséquences plus «business », Bloomberg a révélé que Facebook a décidé de reporter la présentation de ses enceintes connectées. L’entreprise veut s’assurer que rien ne pourra lui être reproché en matière d’utilisation des données des utilisateurs.

En ce qui concerne le volet judiciaire, CNN  a révélé que Mark Zuckerberg aurait enfin accepté l’idée qu’il sera surement amené à témoigner devant le congrès américain. Il serait en train de s’y préparer. En revanche, il a refusé de se rendre au Royaume-Uni pour s’expliquer devant les députés mais a proposé d’envoyer deux représentants de l’entreprise.

#GIF: Google s’offre Tenor pour contrer GIPHY

Si Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, la firme de Mountain View n’est en revanche pas à la pointe en matière de recherche de GIF. Pour remédier à celle situation, la filiale d’Alphabet vient de mettre la main sur Tenor, un rival de GIPHY qui revendique 12 milliards de recherches par mois. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

De cette manière, Google va s’offrir un accès direct à des millions de GIF animés pour les proposer sur ses propres services, notamment Google Images et son clavier Gboard. Malgré son rachat, la plateforme Tenor continuera de fonctionner comme une marque distincte au sein de Google. L’opération constitue une belle opportunité pour la firme de Mountain View afin de toucher toutes les plateformes qui sont connectées à Tenor, à l’image de Facebook Messenger.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This