ActualitéTech

La licorne indonésienne Go-Jek a levé 1,5 milliard de dollars

La start-up indonésienne Go-Jek, qui développe notamment un service de scooter-taxi pour les particuliers, a levé 1,5 milliard de dollars auprès d’une douzaine d’investisseurs, dont BlackRock et Google, selon des informations obtenues par Reuters. Avec cette levée, l’entreprise est maintenant valorisée à 5 milliards de dollars.

Cette levée doit permettre à Go-Jek d’être plus compétitive sur le marché d’Asie du Sud-Est, extrêmement concurrentiel. L’entreprise a aussi le soutien de solides investisseurs comme Temasek Holdings et Tencent Holdings.

Uber et Grab en embuscade

Selon Reuters, un des concurrents de Go-Jek, la start-up Grab, d’origine singapourienne, est déjà valorisée à plus de 6 milliards de dollars. De plus, l’entreprise Uber a récemment annoncé qu’elle continuerait à investir de façon importante dans la région, même si elle s’attend à perdre de l’argent dans un premier temps, à cause du prix que lui coûte cette nécessité de se démarquer de la concurrence.

5 millions d’utilisateurs actifs par semaine pour Go-Jek

Go-Jek va donc devoir se battre pour ne pas perdre sa place sur le marché indonésien où aussi bien Uber que Grab sont en train de se déployer. À noter que Go-Jek est plus qu’un simple service de transport pour les particuliers. Ses nombreux services marquent le quotidien des Indonésiens. Sa plateforme digitale propose, entre autres, de la livraison de repas à domicile ou encore des solutions de paiement. En décembre, la société revendiquait 900 000 chauffeurs et 15 millions d’utilisateurs actifs par semaine.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La licorne indonésienne Go-Jek a levé 1,5 milliard de dollars
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager