ActualitéBusinessInvestissementsJeux VideoLes levées de fonds

La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring

Nicecactus (anciennement Esport-Management.com), une plateforme spécialisée dans l’e-sport, lève 5 millions d’euros auprès d‘investisseurs privés et annonce le lancement de son fonds d’investissement Nicecactus Grassroots Esports Fund.

Lancé à Nice en 2017 par Alexandre Amoukte et Mike Hessabi, Nicecactus est une plateforme dédiée à la formation de joueurs d’e-sport, notamment sur des jeux très populaires comme Counter-Strike, League of Legends ou encore FIFA. 

«L’engagement de nicecactus.gg envers la communauté des jeunes joueurs en herbe consiste à les aider à réaliser leur véritable potentiel en entrant dans la compétition. Pour cela, nous organisons régulièrement des tournois dotés de cashprizes, nous mettons à leur disposition des guides rédigés par des joueurs pro et, dans un avenir proche, nous leur proposerons des jeux inédits pour les aider à s’entraîner et leur permettre de mesurer leurs progrès», commente Nic van’t Schip, directeur global marketing chez Nicecactus.

La startup s’est donnée pour objectif de soutenir les joueurs d’e-sport amateurs et semi-professionnels à l’international via son fonds d’investissement pourvu d’un million d’euros. Cet argent doit servir à accompagner les joueurs sélectionnés, par exemple pour les héberger durant des tournois ou leur permettre de participer à des bootcamps. La startup devrait attribuer ses premières subventions à partir du 27 février 2020. 

Nicecactus : les données clés

Création: 2017
Siège social: Valbonne, France
Secteur: e-sport
Marché: plateforme de management e-sport 

Concurrents: Gamer sensei 


Financement: 5 millions d’euros en octobre 2019 auprès d‘investisseurs privés.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises