BusinessFrenchWeb BusinessLes émissionsRetail & eCommerce

E-commerce: «Les consommateurs chinois ont cassé ce modèle online/offline» (Alibaba)

Interview de Sébastien Badault, managing directeur France d’Alibaba

Pour poursuivre sa croissance, Alibaba qui enregistre toujours de bons résultats mais a quand même vu sa croissance ralentir au 4e trimestre 2018, compte notamment sur l’accélération de l’adoption de ses solutions « new retail ». Le new retail est l’idée que les retailers doivent abolir cette séparation entre online et offline. Si les applications concrètes de cette idée arrivent en France, les consommateurs chinois en sont eux les fers de lance.

«La Chine a vécu la révolution d’Internet avec les smartphones. Il n’y a jamais eu cette situation que nous avons eu en France il y a 20 ans où on pouvait vraiment être offline. Donc ils ont un peu cassé ce modèle de online/offline. Ainsi, le consommateur étant la même personne dans les deux cas, la logique et de se demander comment adapter mon service à l’instant d’achat du client», développe Sébastien Badault, managing directeur France d’Alibaba, interrogé lors de la dernière édition des Sommets du digital.

2019, l’année du prédictif

Pour illustrer ce concept, Sébastien Badault donne l’exemple des supermarchés de produits frais Hema développés en Chine par le Groupe. Au sein de ces derniers, une partie est consacrée à l’achat et/ouApple-converted-space »>  consommation de produits frais sur place et une autre au stockage pour pouvoir répondre aux besoins de livraisons. «Ce sont des magasins d’une surface qui fait à peu près 1 000 mètres carrés. 500 mètres carrés sont constitués de ce que l’on voit quand on va dans une supérette à Paris. Les 500 mètres carrés derrières par contre sont occupés par un centre de distribution. C’est cette logique de se dire qu’il ne faut pas choisir l’un ou l’autre. On peut à la fois faire de l’expérientiel dans un lieu et traiter des commandes».

Pour Sébastien Badault, il s’agit du type de concepts qui pourraient tout à fait être exportés en France et dont certains acteurs de la distribution commencent déjà à se saisir. Du côté des tendances e-commerce à suivre cette année, Sébastien Badault cite «tout ce qui va être lié au prédictif». Il s’agit de repérer et d’interpréter les signaux pour détecter bien en amont les futures attentes des consommateurs.

Retrouvez l’interview complète de Sébastien Badault, managing directeur France d’Alibaba:

Bouton retour en haut de la page
E-commerce: «Les consommateurs chinois ont cassé ce modèle online/offline» (Alibaba)
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
SEM: les changements et tendances 2022 vus par datashake
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis