ActualitéCorrespondantsFrenchTechgrenoble

[Made in Grenoble] Zoom sur Transfo, le festival du numérique 100% alpin

Par Deborah Donnier & Mary Grammont, correspondantes FrenchWeb

La sélection d’événements à ne pas manquer ce mois-ci: tour d’horizon de l’actualité de l’écosystème numérique grenoblois avec Deborah Donnier.

 

L’interview du mois – Zoom sur le Festival Transfo

 

Transfo est le 1er festival du numérique 100% alpin, ouvert et collaboratif. Il proposera du jeudi 24 au jeudi 31 janvier 2019, des moments de rassemblement, de mélange, de fêtes, de pitch et de débat pour mieux comprendre la transformation induite par le numérique. La deuxième édition de Transfo aura lieu sur une multitude de sites depuis Grenoble jusque dans les Alpes . La première édition du festival avait rassemblé plus de 6 800 participants autour de plus de 140 événements dans 57 lieux. Interview d’Emilie Rondet, déléguée générale de French Tech In The Alps-Grenoble.

Comment est né le Festival Transfo? 

Le Festival Transfo est plus qu’une manifestation locale. French Tech in the Alps porte une véritable dynamique territoriale et collective, et, cette année, cette vision “alpine” s’exprime à 100%. French Tech in The Alps a pour mission de fédérer les acteurs de l’écosystème startup de son territoire : cela implique les startups elles-mêmes mais également tous les acteurs qui participent à la création et au développement de celles-ci, comme les financeurs, les structures d’accélération et d’accompagnement, certains grands groupes et entreprises, mais aussi les acteurs institutionnels du territoire. Notre mission consiste également à faire rayonner cet écosystème au-delà du territoire alpin, vers le national et l’international et à en interroger la place dans la société dans son ensemble dans une logique de bien commun. Créer un événement emblématique, visible, qui puisse illustrer toute la valeur et le dynamisme de l’écosystème et lui apporter une véritable caisse de résonance nous a paru important, voire essentiel, dans le cadre de la mission French Tech. C’est comme cela que la première édition du Festival Transfo a vu le jour. Un festival fédérateur, collectif, qui contienne toutes les valeurs que nous défendons, tout en valorisant l’innovation par le numérique, et toute la chaîne de ceux qui y participent.

Quelles sont ces valeurs que vous cherchez à partager? 

Tout d’abord je parlerais du collaboratif car c’est vraiment la première chose qui caractérise ce festival. Nous avons voulu utiliser la dimension collaborative pour donner de la puissance au Festival Transfo, et pour miser sur tous les savoir-faire, compétences, talents et réseaux cumulés de ceux qui font l’écosystème alpin. Cette dimension nous a permis de pallier le problème des moyens limités face à l’ampleur de l’évènement. Et puis, pourquoi se priver de vivre une telle aventure à plusieurs ? C’est toujours plus fort, plus motivant que de proposer de petites – ou grandes – choses chacun de son côté. Le Festival Transfo, c’est l’envie de créer l’émulation, l’enthousiasme et le partage ensemble. Cela correspond complètement à la culture entrepreneuriale actuelle.

L’autre valeur c’est celle du partage, de la transmission et de l’inclusion. Cela fait partie intégrante de notre mission de rayonnement. On sent bien qu’il y a des peurs, des craintes chez les publics éloignés de la culture de l’entreprise et du numérique. On entend parler des GAFAM, de tout ce que la technologie peut faire de bien ou de mal … les gens qui n’appartiennent pas au petit monde clos des startups ne connaissent pas bien le numérique et cela nourrit les inquiétudes pour le futur. Partager nos savoirs, nos réalisations, questionner, échanger, et expliquer au grand public ce que le numérique va transformer dans leur quotidien demain est absolument nécessaire. Cette transformation intervient dans des aspects intimes, personnels: il suffit de constater l’engouement autour des plateformes de restauration à domicile ou de co-voiturage. Au delà d’une explication, il s’agit aussi d’un partage d’opinions et d’un forum d’échange. Nous ne voulons pas être dans la parole descendante mais dans la transversalité pour construire ensemble. Le Festival Transfo est un véritable carrefour de transmission. Il a pour vocation d’être utile au commun.

Comment allez-vous « embarquer’ la société dans le numérique? 

L’idée c’est de proposer des évènements qui ne soient pas que techniques et pointus, mais d’ouvrir le spectre vers des choses accessibles au plus grand nombre également. Transfo doit parler aussi bien aux chercheurs, entrepreneurs, élus, familles, enfants et aux étudiants. Tout le monde doit pouvoir monter dans le bateau. Certains pourront découvrir, d’autres démystifier le numérique, d’autres enfin, pourront monter en compétence ou encore participer au débat et partager leurs opinions et leurs connaissances…

La French Tech a aussi pour mission, à travers ses actions, de soutenir la création d’emplois. Le potentiel du numérique est majeur en la matière. L’ambition de montrer l’impact du numérique sur la société et l’emploi c’est aussi, et simplement celle de faire tomber les barrières et d’inclure le plus de monde possible dans la dynamique de l’emploi de demain.

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle édition?

Cette nouvelle édition a été conçue sur la base des retours des participants de l’année dernière. C’est comme ça que nous en avons déterminé les 4 thématiques sociétales. Nous avons eu 140 évènements la première année, nous en avons plus de 200 cette année. Alors nous espérons que toute cette énergie collective, toute cette envie, va dépasser notre territoire et pourquoi pas donner des idées en France et ailleurs. Et surtout, nous espérons qu’un public large sera au rendez-vous. La transformation numérique nous concerne tous.

Agenda

Comment les entrepreneures prennent le virage du digital ?

29 janvier 2019 de 19h30 à 21h30
Lieu : Totem French Tech in the Alps, espace de coworking
Événement gratuit

Dans le cadre du Festival Transfo, le festival du numérique 100% alpin, Réselle vous propose d’explorer le sujet du numérique dans l’entrepreneuriat au féminin, avec pour réflexion : le digital comme vecteur de valeur. Inspirons-nous des entrepreneures !

Présentation inédite de l’étude KPMG, « Global Female leaders Outlook 2018 », par Rachel Thonier Feldman. Cette étude dresse, pour la 1ère fois, un état des lieux de la perception des femmes dirigeantes, en France et dans le monde, sur la transformation numérique et la croissance future de leur entreprise.

Table-ronde animée par Déborah Donnier, ddesign, experte en communication digitale : des dirigeantes illustreront comment le numérique est intégré à leur métier et comment il l’a fait évoluer.
– Beryl Bes – LDigital – Fondation pour favoriser la place des femmes dans le numérique,
– Anke Seyberth, ACS traductions, Agence de traduction,
– Dialine Feuillet, Osez-vous, Coaching en ligne,
– Isabelle Pléplé, Short Edition, Editeur propulseur de littérature courte,
– Léa Corneille et Elodie Nageotte, Eloa Learning, Agence de Digital Learning.

Les technologies de rupture peuvent-elles contribuer à relever les défis de notre société ?

Du 28 au 31 janvier
Lieu: Linksium, SATT Grenoble Alpes
Gratuit

Linksium organise 4 rencontres pour échanger sur cette question avec ceux qui font la deeptech, les dirigeants de startups. Chacune de ces rencontres explore un secteur : santé, compétitivité territoriale, environnement, inclusion sociétale. Ces rencontres de déroulent fin janvier chez Linksium, également dans le cadre de la seconde édition du Festival Transfo. Elles sont ouvertes à tous (dans la limite des places disponibles).

  1. Deepetchs & Santé
    Mieux diagnostiquer, mieux soigner- les dernières avancées de la médecine personnalisée28 janvier 2019
    9h à 11hLes avancées de la connaissance des données patients, croisées avec celles de la biologie, ne cessent d’élargir les perspectives de la médecine personnalisée. Pour preuve, la montée en puissance de deux startups grenobloises Magia Diagnostics et Sinnovial. Cette rencontre-débat est l’occasion de découvrir comment des technologies, dont l’intelligence artificielle, facilitent concrètement l’accès à des diagnostics de plus affinés et des thérapeutiques plus individualisées. Des exemples concrets, le regard d’experts et un échange avec les participants permettront de mieux cerner la réalité et les perspectives des dernières avancées de la médecine personnalisée.

2. Deepetchs & Compétitivité territoriale
Bonnes pratiques pour booster ma startup par l’innovation labo

29 janvier 2019
9h à 11h

Échanges sur les bonnes pratiques au regard de témoignages de dirigeants qui ont accéléré le développement de leur start-up par l’innovation labo.

3.Deepetchs & Environnement
Economie circulaire et autres contributions méconnues des Deep Tech

30 janvier 2019
9h à 11h

Deeptechs & défis environnementaux ? Le festival propose un changement de perspective: les Deep Tech sont habituellement présentées sous l’angle de la rupture technologique.

4. Deepetchs & inclusion sociétale
Comment la technologie peut développer nos compétences sociales?

31 janvier 2019
09h  à 11h

Emoface est un jeu vidéo éducatif pour aider les personnes autistes à entraîner leurs compétences sociales. Basé sur des algorithmes d’intelligence artificielle, le jeu sera présenté dans le cadre d’un atelier participatif et ludique pendant lequel les participants pourront tester votre capacité à reconnaître et à produire les émotions.

Les correspondantes:

deborah-donnier

Deborah Donnier est entrepreneure expérimentée: développeur WordPress mais aussi, intervieweuse. Elle accompagne particuliers et professionnels à valoriser leur présence digitale. Elle a fondé ddesign, spécialisée sur le développement de sites WordPress et Think WP documentaire visant à faire connaître la communauté WordPress. Vous pouvez la retrouver sur son site ou bien sur TwitterLinkedinFacebook!

 

Mary Grammont a de multiples casquettes : Consultante indépendante en Relations Presse (Daily RP), elle a également co-fondé Com’Un Lundi, un média pour les médias, ainsi que le blog Lesmondaines, city-guide grenoblois.
Vous pouvez la retrouver sur son siteson compte Twitter ou son profil LinkedIn

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international
[Made in Grenoble] Zoom sur Transfo, le festival du numérique 100% alpin
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Copy link